Gabon : Ali Bongo en fauteuil roulant comme Bouteflika d’Algérie ? – 237online.com
Afrique

Gabon : Ali Bongo en fauteuil roulant comme Bouteflika d’Algérie ?

Les Gabonais ne devraient pas s’étonner de voir leur Président, Ali Bongo Ondimba, débarquer au pays en fauteuil roulant, après son accident vasculaire cérébral contracté à Riyad. Et pourquoi.

Plus d’un mois après son hospitalisation à Riyad, le Président gabonais Ali bongo est arrivé au Maroc dans la matinée de ce jeudi 29 novembre 2018. Un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères indique que le dirigeant gabonais va y poursuivre sa période « de rééducation et de convalescence dans un établissement hospitalier de Rabat ».

Cette partie du communiqué en dit long sur la gravité de l’attaque subie par le chef de l’Etat du Gabon. Car qui dit rééducation sous-entend une perte partielle ou entière de la motricité d’un ou de plusieurs membres du corps. Et qui connaît l’impact d’un AVC sur l’organisme, sait que les séquelles peuvent parfois être lourdes de conséquences. Le Président algérien, Abdelaziz Bouteflika, ne dira pas le contraire, lui qui, depuis qu’il a subi une attaque du genre en 2013, a un souci de locution et de motricité. Ce qui fait qu’il fait se déplace en fauteuil roulant. Lequel scénario est bien possible avec le Président gabonais, Ali Bongo Ondimba.

1xbet AFF

Un regard dans le rétroviseur nous renvoie à la date du 20 novembre dernier, alors qu’une source du journal Jeune Afrique, par ailleurs proche du chef de l’Etat, révélait qu’Ali Bongo va « beaucoup mieux ». La source du site est allée plus loin. « Conscient et ayant petit à petit retrouvé l’usage de la parole, il a décidé de suivre l’avis de la Première dame, Sylvia Bongo Ondimba, qui plaidait depuis plusieurs jours pour un transfert à Londres, où elle dispose d’une résidence dans le quartier de Mayfair », écrivait le journal. En clair, le Président gabonais est sérieusement atteint et pourrait en effet se retrouver en fauteuil roulant. Un Gabonais informé…

Agé de 59 ans, Ali Bongo Ondimba est absent de son pays depuis fin octobre pour des raisons de santé. Il avait été hospitalisé à Riyad, en Arabie Saoudite, avant son transfèrement à Rabat, au Maroc.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer