L’effondrement de l’URSS n’a pas été provoqué par un événement précis

effondrement de l’URSS

L’effondrement de l’Union soviétique, qui a conduit à la fin de la Guerre froide, n’avait pas été provoqué par un événement précis. C’est ce qu’a déclaré lundi le président du parlement européen David Sassoli, en intervenant à une session d’hiver qui vient de s’ouvrir à Strasbourg.

 » L’effondrement de l’Union soviétique ne peut pas être expliquée par un événement précis, c’était un long processus, a-t-il déclaré. Nous ne pouvions pas imaginer à l’époque que le monde arriverait à la fin de la Guerre froide et que beaucoup de pays faisant partie de l’URSS seraient un jour membres de l’Union européenne. »

Le président du parlement européen a souligné que « la transition démocratique nécessite de longues années aussi bien que la création de nouvelles institutions, le lancement de nouvelles procédures, le changement du paradigme et le changement des approches ».

David Sassoli a également précisé qu’actuellement, les relations entre la Russie et l’Union européenne « se développent d’une manière faible ». « Nous assistons à une crise près de nos frontières orientales, a-t-il poursuivi. Mais nous ne devons pas renoncer à nos valeurs ». David Sassoli a appelé les membres du Parlement européen à « soutenir la population russe qui désire des changements pour son pays ».

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *