Loi des finances 2019: Vers une baisse du prix de l’eau et du courant au Cameroun

Poteaux ENEO

Les ménages camerounais les plus modestes pourraient voir leurs factures d’eau et l’électricité baisser en 2019.

La loi des finances 2019 actuellement en examen au parlement pourrait apporter des innovations qui donneront à coup sûre, du baume dans les cœurs des populations. En effet, selon des informations, les ménages et les petites entreprises qui consomment moins d’électricité pourraient voir leurs factures mensuelles réduites. Cette mesure somme toute salutaire fait partie des propositions contenues dans l’avant-projet de loi de Finance, pour l’exercice 2019 que les élus de la Nation examinent en ce moment. Ceci ne pourrait être possible que si le texte y relatif à ces secteurs est validé en l’état. Toute chose qui justifie le fait que pour le moment, la fête n’a pas encore commencé dans les ménages dans la mesure où des ajustements pourraient être apportés.

Toutefois, une des propositions faites dans ce cadre porte sur l’exonération du paiement de la Taxe sur la Valeur Ajoutée(TVA). Ainsi, seront concernées par cette mesure, les consommations d’électricité qui ne seront pas supérieures à 220 kilowatts. La mesure fiscale équivaut à 19,25% du prix des biens et services, cela va constituer à coup sûr, une importante économie pour les petits ménages dans leur ensemble. En plus de cet aspect lié au courant électrique, une mesure analogue est également envisagée en matière de consommation d’eau. Les consommations inférieures à 20 mètres cubes seront exonérées du paiement de la TVA. Le poids réel de ces deux mesures n’est pas facilement évaluable, mais on sait que les factures d’eau et d’électricité pèsent lourdement sur le budget des ménages les plus pauvres. En revanche, dans le même temps, une autre disposition qui concerne le secteur des télécommunications, risque de rendre un peu plus onéreux les communications via le téléphone et l’internet.

Tout ceci est pour l’instant, un simple projet. Il reste à espérer que les élus de la Nation dans leur immense majorité mesurent la portée de cette mesure et la soutiennent pour permettre aux populations, de bénéficier de cette bouffée d’oxygène, qui leur fera le plus grand bien. En attendant son aboutissement, les ménagères saluent déjà l’initiative et disent croiser les doigts, afin qu’elle soit non seulement adoptée, mais aussi qu’elle soit étendue à d’autres produits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *