Colère de Chantal Roger Tuile contre Eto’o : « Il faut arrêter mon neveu ! »

Colère de Chantal Roger Tuile contre Etoo

Chantal Roger Tuile, figure bien connue au Cameroun, sort de sa réserve et fustige publiquement l’attitude de Samuel Eto’o, président de la FECAFOOT (Fédération Camerounaise de Football). Dans une charge d’une rare virulence relayée par 237online.com, celui qui se considère comme l’« oncle » d’Eto’o appelle à « arrêter [son] petit frère dans cette dérive sauvage » et va jusqu’à réclamer la dissolution de l’instance dirigeante du football camerounais.

« On ne peut pas piétiner l’amour propre d’un peuple« 

Pour Chantal Roger Tuile, les derniers dérapages d’Eto’o sont la goutte d’eau qui fait déborder le vase. « On ne peut pas piétiner l’amour propre d’un peuple et d’un État avec autant d’arrogance et d’impertinence sans conséquences !!! », s’emporte-t-il, faisant allusion aux récentes menaces de sanctions brandies par le président de la FECAFOOT à l’encontre des Lions Indomptables.

Une attitude jugée intolérable par Tuile, qui estime qu’il en va de « l’honneur » du Cameroun. « Si le Cameroun plie aujourd’hui, il va plier toujours ! », prévient-il, appelant même la CAF et la FIFA à « suspendre » la sélection nationale. Un appel radical qui en dit long sur l’exaspération provoquée par la gestion controversée d’Eto’o.

« Des atrocités encore ignorées du public« 

Mais la colère de Chantal Roger Tuile ne se limite pas aux derniers incidents. Celui qui affirme avoir proposé « gratuitement » son aide et ses conseils à Eto’o affirme avoir été éconduit sans ménagement au portail de la FECAFOOT, « malgré ce [qu’ils ont] résolu ensemble par le passé« .

L’homme menace d’ailleurs de révéler « des atrocités encore ignorées du public et des autorités » si Eto’o ne renonce pas à ses dérives. « Pour celui qui désire avoir plus de détails, bien vouloir me contacter pour que je lui raconte« , prévient-il, proposant même de le faire « devant des témoins« .

« Retires officiellement ces menaces« 

En « oncle » soucieux de raisonner son « neveu« , Chantal Roger Tuile appelle Samuel Eto’o à se ressaisir pendant qu’il est encore temps. « Retires officiellement ces menaces contre les Lions qui sont tes petits frères et tes joueurs« , implore-t-il, mettant en garde contre un échec cuisant en Angola lundi qui serait imputé au seul président de la FECAFOOT.

Pour enfoncer le clou, Tuile rappelle à Eto’o que « Vincent ONANA et IYA MOHAMED étaient aussi des Présidents de la FECAFOOT », une manière de lui signifier qu’il n’est pas éternel à son poste. De quoi faire réfléchir Samuel Eto’o ? Réponse dans les prochains jours. En attendant, le malaise est profond au sein du football camerounais.

Par Jules Ongono Nama pour 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *