Sport

Éliminatoires Can Cameroun 2021 : La liste de Conceçao au scanner

Le sélectionneur de l’équipe nationale Séniors, vient de rendre publique la liste des 37 joueurs retenus pour les matches éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations Total Cameroun 2021. Curiosités !

Revoici les Lions indomptables toutes griffes dehors ! Prêts à rugir ! Pour la prochaine campagne des éliminatoires de la Can 2021 qui se jouera à domicile, Toni Conceçao a revu sa liste, conséquemment au dernier Championnat d’Afrique des nations (Chan) remporté en terre camerounaise par le Maroc mais aussi au regard des performances de certains joueurs qu’il a récemment supervisé en clubs dans les différents championnats où il pense trouver de la bonne graine pour renforcer et redynamiser son effectif. Le résultat de ce travail de fouine est contenu dans la liste publiée sur le site officiel de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) dans la nuit du 1er au 2 mars 2021. Pour une première expérience, le technicien portugais a élargi son éventail de choix dans les différents compartiments. Sans doute une volonté de susciter la concurrence mais aussi d’évaluer certains automatismes qui seraient favorables à la « machine de guerre » qu’il entend mettre sur pied avant cette Can à la maison où les Lions indomptables sont attendus de pieds
fermes.

Efala Konguep, le come-back

Chez les gardiens de buts, l’absence d’André Onana ne constitue plus une surprise. Depuis le 5 février dernier, le portier de l’Ajax est sous le coup d’une suspension de l’Uefa, pour une période d’un an en raison d’infractions aux règles d’anti dopage. Après un contrôle «hors compétition» le 30 octobre de l’année dernière, la substance Furosémide a été trouvée dans l’urine du footballeur de 24 ans. Conséquence, la suspension qui a pris effet le même jour, s’applique à toutes les activités de football, nationales et internationales tel que le souligne à grands traits, le fameux communiqué qui a fait le tour des réseaux sociaux. Bonne nouvelle plutôt pour Hashou Kerrido crédité d’un Chan passable quoique condamnable lors de la demi-finale face au Maroc (0-4) et en match de classement face à la Guinée (0-2).

L’excellent gardien de Pwd de Bamenda n’est pas à sa première convocation chez les A, mais sa marge de progression serait un sérieux argument pour les prochaines sorties de l’équipe nationale fanion. Autre fait notable, le comeback de Jean Efala Konguep dans une tanière qu’il n’a plus revu depuis quatre ans. Ancien joueur de Canon de Yaoundé et de Ums de Loum avec les fortunes diverses qu’il a connu, l’actuel dernier rempart d’Akwa United au Nigéria est parmi les 5 gardiens convoqués par Conceiçao. Reste à savoir s’il va être retenu pour de bon cette fois.

Meyapa Fogain, jeune fauve chez les félins En défense, ils sont onze. Si Ngadeu, Moukoudi, Onguene, Bagnack, Fai, et Casteletto entre autres, sont des habitués de cette liste, Meyapa Fogain est à son baptême du feu dans la sélection nationale fanion. Le défenseur de Fauve Azur (club de deuxième division local Ndlr) reste en termes d’expérience et de concurrence, le petit poucet du groupe. Un statut qui ne va pas pour autant doucher les ardeurs du jeune capitaine des lionceaux des moins de 20 ans. Surtout que beaucoup d’observateurs voient en cette convocation, une juste récompense après sa prestation à la dernière Can de sa catégorie en Mauritanie. Le gros absent ici n’est autre qu’Ambroise Oyongo Bitolo. Parti de Montpelier en France pour Krasnodar dans le championnat de Russie, l’ancien joueur de Coton sport de Garoua n’aura pas tenu quinze minutes lors de son premier match. Doublé au fait qu’il est entré comme substitut à la 33e minute pour ne pas revenir au jeu après la pause de la mi-temps, on peut dire que ses débuts sous son nouveau maillot vont redéfinir la carrière de l’international camerounais qui souffre d’une rupture des ligaments croisés.

Siliki et Bambock, « Oui » pour le Cameroun ?

Au milieu de terrain, pas de grande nouveauté si ce n’est la résurrection de James Lea Siliki. Pour la deuxième fois de sa carrière, le footballeur de 24 ans est convoqué en sélection nationale du Cameroun. Le milieu de terrain du stade rennais, qui avait déjà été appelé en 2018 par Clarence Seedorf, a cette fois été convoqué par le Portugais Toni. Jusqu’ici, Siliki n’avait pas encore fait le choix de sa nationalité sportive, lui qui a connu l’équipe de France U19. Cette convocation pourrait le convaincre de choisir les Lions indomptables, même s’il ne s’agit que d’une présélection de 37 joueurs. Sa sélection, aux côtés d’autres joueurs comme Karl Toko-Ekambi (Lyon), Harold Moukoudi (Saint-Étienne) ou Clinton N’Jie (Dynamo Moscou), peut d’ailleurs paraître surprenante au regard de son temps de jeu cette année. Depuis le 1er janvier 2021, il n’a joué que 15 minutes (contre Angers en Coupe de France), pour 11 matches disputés toute cette saison.

Un tableau similaire à celui de Franck-Yves Bambock. Il y a dix ans déjà, en 2011, il s’éclatait aux côtés d’Adrien Rabiot et d’Hervin Ongenda au Psg. Comme eux, il avait cette étiquette de « pépite ». Devenu Rouge et Bleu à 13 ans sans passer par les détections, puis champion de France des moins de 17 ans et capitaine des U19, Bambock voit alors Laurent Blanc lui ouvrir les portes du groupe professionnel avant que celles-ci se referment : en 2015, après deux saisons pleines en réserve et aucun match en pro, le natif de Douala quitte Paris. La suite ? « Un parcours un peu difficile » (selon ses mots) qui le conduit jusqu’aux profondeurs de la première division d’Israël, avant de retrouver la lumière du côté de Funchal, puis au Sc Maritimo au Portugal où Conceçao l’a déniché. Sera-t-il prêt à servi la patrie ? That’s the question !

Ako Assomo, le chant du Chan

En attaque, Martin Ako Assomo peut se targuer d’être le seul joueur de champ du dernier Chan à être convoqué. Le sociétaire d’As Fortuna de Mfou crédité d’un Championnat d’Afrique des nations fort applaudi en dépit des contreperformances des Lions A’, frappe à la cour des grands. Pourvu qu’il y reste pour longtemps. Aux dernières nouvelles, il serait dans la ligne de mire des Mamelodi Sundowns d’Afrique du Sud. Selon les informations. Les dirigeants du club sud-africains ont pris des contacts officiels avec l’entourage du joueur et les pourparlers sont en bonne voie pour un transfert en Afrique du Sud. Lui qui est également surveillé par des écuries européennes. En rappel, dans le cadre des 4ème et 5ème journées qui vont se disputer les 22 et 30 mars prochain, le Cameroun va se déplacer pour le Cap Vert, avant de revenir recevoir le Rwanda à domicile.

Christian TCHAPMI

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page