Société

Covid-19 : Près de 10 mille cas en deux mois au Cameroun

Neuf mil neuf cent soixante-seize cas positifs au Covid-19, c’est le nombre de cas que le Cameroun a enregistré de décembre 2020 à février 2021.

Les chiffres ont été donnés lundi 1er mars 2021 par le porte-parole du gouvernement, René Emmanuel Sadi au cours d’une conférence de presse conjointe du ministre de la Communication (Mincom), du ministre de la Santé publique (Minsanté) et du Directeur général de la sûreté nationale (Dgsn). Occasion pour le Mincom de présenter les données statistiques plus que préoccupantes, qui dénotent du relâchement général au sein de la population du respect des mesures barrières prescrites par l’Organisation mondiale de la santé (Oms) et le gouvernement camerounais. Conséquence négative direct, à la date du 25 février 2021, le tableau épidémiologique du Cameroun montre que le pays enregistrait officiellement 35 mille 714 cas confirmés de Covid-19; 32 mille 594 personnes guéries; 551 personnes décédées; 2672 cas actifs, dont 228 sous traitement dans les unités de prise en charge, et 53 personnes sous assistance respiratoire.

Une affiche qui montre clairement que la situation s’est aggravée car le Cameroun est passé de 25 mille 738 cas positifs à la date du 23 décembre 2020, à 35 mille 714 cas confirmés de Covid-19, au 25 février 2021, soit une augmentation de neuf mille neuf cent soixante-seize (9 976) nouveaux cas positifs dans notre pays, en l’espace de deux mois et deux jours. Par ailleurs, à la date du 23 décembre 2020, le Cameroun enregistrait un total de quatre cent quarante-six (446) décès, contre cinq cent cinquante et un (551) décès, enregistrés lors de la dernière évaluation hebdomadaire, le 25 février 2021. Soit, cent cinq (105) cas de décès déplorés dans notre pays, au cours de la même période, c’est-à- dire, ces deux derniers mois. « De même, il y a lieu de relever, pour le regretter, l’augmentation du nombre de patients sous assistance respiratoire, et de façon générale, du nombre de cas d’hospitalisation, de plus en plus élevé », a déploré le Mincom.

Lire aussi
Cameroun : Les Mbororo exigent l'accès à la terre

Toutes choses qui montrent une croissance de jour en jour, de la courbe des données statistiques publiées hebdomadairement par le ministre de la Santé publique, et qui constitue aujourd’hui « une réelle préoccupation pour le gouvernement de la République, ainsi que pour l’ensemble des équipes chargées de la mise en œuvre de la stratégie nationale de riposte contre la Covid-19 », a-t-il indiqué. De quoi inviter donc les citoyens à plus de responsabilité dans le respect des mesures barrières.

Rostand TCHAMI

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page