Société

Crise anglophone : L’image horrible d’un enfant calciné fait le tour de l’internet camerounais

Cette image en circulation est insoutenable. Dans la vidéo, on voit un homme en larmes qui tient dans ses bras les restes de cet enfant, calciné. L’homme hurle de douleur, tient inlassablement la dépouille dans ses bras.

Cette vidéo publiée il y a environ une heure par l’activiste Patrice Nganang, laisse voir une maison en feu, dont une partie est réduite en cendres.

D’après le récit qui en ressort, cet événement tragique s’est produit ce 11 février à Batibo dans le Nord-Ouest du Cameroun. Des cris, des lamentations animent la scène tragique. Des femmes qui pleurent, et une maman qui s’enroule sur le sol, ne retient ses cris.

Lire aussi
South West: Chief Ikome Dies In Captivity

Un enfant est sorti des braises, c’est la consternation totale. Que s’est-il passé ? C’est la question qui tourmente les esprits.

Pas encore de communication officielle des autorités sur ce drame, certains accusent un raid de l’armée qui aurait abouti à l’incendie d’une maison dans laquelle se trouvait cet enfant endormi.

Un événement qui nous rappelle celui de Mother Franscica School à Kumba, dans la région du Sud Ouest, le 24 octobre 2020, où 7 enfants avaient été tués dans leurs salles de classe par des groupes armés. Ainsi que celui de Ngarbuh dans le Nord-Ouest, où les enfants avaient été calcinés suite à l’incendie occasionné par l’armée Camerounaise. La crise anglophone perdure depuis 2016, les femmes et les enfants continuent de payer le plus lourd tribut.

Lire aussi
Cameroun : Un jeune en captivité depuis plusieurs semaines enfin retrouvé

Rachèle KANOU,griote.tv

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page