Afrique

CAN 2019 – Cameroun-Nigeria : l’historique de leurs affrontements en CAN

Ce Samedi, le Cameroun et le Nigeria se rencontrent en huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations.

Deux équipes qui se connaissent par coeur, ou presque : c’est la septième fois qu’elles s’affrontent dans une CAN. Retour sur les précédents affrontements, dont deux finales qui sont rentrées dans l’histoire.

1984 : une finale pour la première

Le premier affrontement entre Nigérians et Camerounais en CAN est une finale. Le 18 mars 1984 à Abidjan, le Nigeria et son équipe composée exclusivement de joueurs issus du championnat local affrontent en outsider le Cameroun et ses stars, les Roger Milla et autre Théophile Abega. Et ils vont même ouvrir le score en tout début de match par la légende Mudashiru Lawal, cadre de la sélection. Mais ils seront rapidement rattrapés, puis battus par une équipe camerounaise plus forte. Trois buts de Ndjeya, Abega puis Ebongué permettent aux Lions Indomptables de remporter la première de leurs cinq CAN.

1988 : une CAN, deux affrontements

Quatre ans après leur rencontre en finale de la CAN 1984, les routes Nigériane et Camerounaise se recroisent au Maroc, en phases de groupe de la CAN 1988. Après une victoire lors du premier match, respectivement contre le Kenya (3-0) et l’Egypte (1-0), Super Eagles et Lions Indomptables se retrouvent à Rabat, pour leur deuxième match de poules, le 17 mars 1988. Elles se quittent dos à dos (1-1), Milla (21e) répondant à l’ouverture du score très tôt dans le match d’Okwaraji (2e). Les deux équipes se qualifient finalement pour les demi-finales, le Nigeria terminant premier du groupe à la faveur d’une meilleure différence de buts, et… se retrouvent une nouvelle fois en finale, 10 jours après leur match de groupe. Cette fois-ci, pas de match nul : c’est une nouvelle fois le Cameroun, grâce à un pénalty transformé à la 55e minute par Emmanuel Kundé, qui s’impose et remporte sa deuxième CAN, une nouvelle face à des Aigles nigérians finalistes malheureux.

Lire aussi
Tropicale Amissa Bongo : un camerounais victorieux

1992 : une victoire nigériane pour l’honneur

Après une nouvelle finale perdue par les Super Eagles en 1990 contre l’Algérie (le Cameroun n’ayant pas réussi à se qualifier pour les demi-finales), le Nigeria retrouve son meilleur ennemi camerounais au Sénégal, en 1992. Pas de finale cette fois-ci, mais une petite finale pour départager les deux équipes, le Ghana et la Côté d’Ivoire ayant respectivement eu raison du Nigeria et du Cameroun. Devant 2 000 personnes au stade de l’amitié de Dakar, à la veille d’une finale spectaculaire entre les Éléphants et les Black Stars, le Nigeria arrache la médaille de bronze et sa première victoire en CAN face au Cameroun dans le dernier quart d’heure : égalisés à 5 minutes de la fin après avoir ouvert le score par Ekpo à la 75e minute, le Nigeria l’emporte sur un but à la 88e minute de Rashidi Yekini.

2000 : tristesse maison

13 février 2000. Douze ans après leur dernière finale, le Nigeria et le Cameroun se retrouvent une nouvelle fois pour l’ultime match de la CAN, avec cette fois-ci une saveur toute particulière puisque la finale se joue à Lagos. Menées par deux générations exceptionnelles, le Nigeria de West, Kanu et Okocha et le Cameroun de Song, Foé et Eto’o offrent au public un combat exceptionnel : menés 2-0 en 5 minutes (Eto’o à la 26e puis M’Boma à la 31e), les Nigérians arrachent le nul 2-2 (Chukwu, 45e ; Okocha, 47e) et emmènent les Lions Indomptables jusqu’à la séance de tirs au but.
Cruel pour le Nigeria, qui doit une nouvelle fois s’incliner face au Cameroun en finale
Déjà vainqueur de sa première CAN chez elle en 1980, la sélection nigériane a l’occasion de rééditer la performance, qui plus est face à un adversaire qui l’a déjà battu deux fois en finale. Mais le sort en décidera autrement : alors que son tir au but avait rebondi derrière la ligne après avoir frappé la barre transversale, Victor Ikpeba, rentré en jeu pendant la prolongation, voit l’arbitre tunisien Mourad Daami le refuser. Cruel pour le Nigeria, qui doit une nouvelle fois s’incliner face au Cameroun en finale (2-2, 3-4 t.a.b.).

Lire aussi
Scandale financier: La CAF dans des beaux draps

2004 : le Cameroun à terre

Le dernier affrontement entre Nigérians et Camerounais en CAN remonte à quinze ans. C’était le 8 février 2004. Le Nigeria retrouvait en quart de finale son meilleur ennemi, double champion continental en titre et emmené par l’inarrêtable Samuel Eto’o. C’est d’ailleurs lui qui ouvrait le score (42e), lançant parfaitement les siens, avant que le Nigeria par Okocha (45e+3) puis Utaka (73e) ne renverse le champion en titre. Ils seront battus au tour suivant par la Tunisie (1-1, 5-3 t.a.b.), qui remporte finalement sa première CAN devant son public. – A.Af.

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer