Sport

Cameroun – Crise : Union Sportive de Douala est portée disparue

Le terrain du centre d’Accueil et d’observation de Bépanda, site d’entraînements des Nassaras était vides de ses joueurs, encadreurs techniques et dirigeants administratifs ce lundi, 3 mai 2021.

A l’issue de la 10ème journée de championnat d’Elite One dans la poule A, Union de Douala occupe l’avant-dernier rang sur les 11 équipes avec six points glanés en une victoire et trois matches nuls et cinq défaites sur les 9 rencontres jouées. Les Verts et Blancs, jadis champions d’Afrique, ont même réussi l’exploit d’aligner quatre défaites d’affilées, dont celle de ce dimanche au centre technique de la CAF à Mbankomo (1-0) face à Dragon de Yaoundé. Des performances que ne peuvent pas supporter les amoureux du club qui avaient menacé le staff la semaine dernière sur cette rencontre particulièrement : « Si vous ne gagnez pas Dragon à Yaoundé, vous restez chez vous. Nous ne voulons plus venir perdre notre temps à regarder une équipe qui distribue les points ». Une menace qui semble avoir été respectée par l’équipe dirigeante qui était portée disparus ce lundi au lieu d’entrainements.

Plusieurs supporters et sympathisants ont fait le déplacement du Centre d’Accueil ce lundi, dans l’espoir pour certains de voir leurs joueurs et connaitre les détails de la défaite du dimanche, pour d’autres de rencontrer les dirigeants pour des explications sur le patrimoine. Plus de deux heures à scruter l’horizon, ni Franck Happi, ni Richard Towa, ni les joueurs d’Union n’ont pointé leurs nez au centre d’accueil de Bépanda aujourd’hui, 3 mai 2021.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page