Afrique

Plusieurs pays consacrent plus de 50% de leur revenu mensuel à Noël, selon une étude réalisée par WorldRemit

·         Coûts des fêtes de fin d’année dans 14 pays : Le Cameroun consacre à cette activité le plus grand pourcentage de son revenu annuel
·         La majorité des ménages camerounais consacrent plus d’un tiers (34 %) de leur revenu annuel aux dépenses relatives aux festivités de Noël *
·         Six pays ont fait l’objet d’analyse – le Cameroun, le Nigeria, le Rwanda, le Mexique, le Liban, les Philippines – ceux-ci consacrent 100 % ou plus de leur revenu mensuel aux dépenses relatives aux fêtes de Noël

DOUALA, Cameroun, le 02 décembre, 2021,-/African Media Agency (AMA)/- C’est bientôt les fêtes de fin d’année ! Dans le monde entier, les familles élaborent des programmes pour célébrer ces fêtes dans le respect des traditions uniques, avec des repas uniques, des cadeaux et plus encore. 

Dans le cadre de cette période passionnante, WorldRemit a mené une étude1 pour déterminer le coût réel lié aux festivités de Noël dans 14 pays. L’étude met en évidence les coûts moyens par foyer, des repas, décorations et cadeaux traditionnels de Noël. 

Sur les 14 pays concernés, les données montrent que les Rwandais sont les plus touchés par la disparité entre le revenu moyen des ménages et le coût des fêtes, dépensant 708 % de leur revenu mensuel et près de 60 % de leur revenu annuel pour les fêtes. Les Camerounais arrivent en deuxième position, dépensant 410 % de leur revenu mensuel et plus d’un tiers (34 %) de leur revenu annuel pour les fêtes de fin d’année.

Quant aux Philippins, ils consacrent 257 % de leur revenu mensuel à cette fête. Dans la région, les célébrations de Noël commencent en septembre et se prolongent jusqu’en janvier, ce qui fait qu’il est difficile pour de nombreuses familles d’assumer les coûts de base de Noël. Sans les transferts de fonds vers des pays comme les Philippines, il serait presque impossible de fêter Noël. 

Plus de 244 millions de personnes sont répertoriées comme immigrants dans le monde et représentent des pourcentages importants de la population dans des pays comme les États-Unis (14,4 % de la population totale)2, le Royaume-Uni (9 %)3, l’Australie (30 %)4 et le Canada (21,5 %).5

Pendant les fêtes, les expatriés et les travailleurs étrangers sont souvent dans l’impossibilité de célébrer en personne avec leur famille et doivent travailler pour subvenir non seulement à leurs besoins, mais aussi à ceux de leur famille et de leur communauté.

Noël est l’une des principales raisons pour lesquelles les expatriés et les migrants envoient de l’argent dans leur pays d’origine. En raison du coût élevé des articles saisonniers convoités, de la nourriture, et de l’impact global du COVID sur la chaîne d’approvisionnement et l’inflation, il est vital pour les expéditeurs de fonds de pouvoir soutenir ceux qui leur sont chers en aidant à faire de Noël une réalité pour leurs proches.6 

Par exemple, sur les 14 pays concernés qui reçoivent habituellement des transferts de fonds, 10 ont consacré plus de 50 % du revenu mensuel de leur ménage aux fêtes. Une fête qui serait impossible sans les transferts de fonds, la saison du don devient vitale, alors que les plus grands marchés d’envoi du monde ne dépensent généralement que moins de 3 % de leur revenu annuel pour la fête.

Pour en savoir plus sur l’étude et voir les résultats complets, consultez le site suivant: https://www.worldremit.com/en/cost-of-christmas. 

Notes aux Éditeurs : 

Méthodologie

Dans l’étude, WorldRemit s’est penché sur les 14 pays suivants et a examiné les coûts de base de Noël – notamment le repas principal de la fête, les dépenses moyennes en cadeaux et les décorations.

1. États-Unis d’Amérique
2. Royaume-Uni
3. Canada
4. Australie
5. France
6. Philippines
7. Mexique
8. Inde
9. Kenya
10. Liban
11. Rwanda
12. Cameroun
13. Nigéria
14. Ouganda

Les articles de Noël ont été sélectionnés sur la base d’une recherche documentaire sur les repas, les cadeaux et les décorations de Noël typiques. Nous avons ensuite recherché le prix moyen de chaque article pour une famille moyenne disposant d’un revenu moyen. Les prix ont été recherchés en ligne fin octobre 2021 – novembre 2021. Les prix et la répartition de ce qui est approprié pour les célébrations de Noël dans chaque pays ont ensuite été partagés avec des habitants de ce pays, que nous avons engagés pour valider l’exactitude des données. 

Le taux de change de la monnaie locale a été calculé le lundi 5 novembre. Les pourcentages indiqués sont des pourcentages du budget global dans la monnaie locale.

Sources

1. WorldRemit. Coûts liés aux festivités de Noël (2021 – 4ème trimestre)
2. United Nations, Département des affaires Economiques et Sociales, Division de la Population (2015). Evolution du Nombre de Migrants Internationaux: Révision de 2015 . (Base de données des Nations Unies, POP/DB/MIG/Stock/Rev.2015).
3. Parlement britannique, Bibliothèque de la chambre des communes: Statistiques sur les Migrations (2021, 2ème trimestre).
4. Bureau Australien des Statistiques: Migration, Australia (2021, 2ème trimestre). 
5. Statista: Immigration au Canada: Statistiques & faits (2021, 3ème trimestre).
6. The Economist. Wiring home for Christmas: remittances and the Philippines (2020, 4ème trimestre).

A propos de WorldRemit
WorldRemit est une des entreprises leader dans le domaine des paiements internationaux et, avec Sendwave, nous faisons partie de Zepz, un groupe qui rassemble deux marques mondiales de paiements.

Nous avons bouleversé un secteur jusqu’alors dominé par des acteurs traditionnels hors ligne en proposant des transferts d’argent internationaux en ligne – les rendant plus sûrs, plus rapides et moins coûteux. L’entreprise qui emploie plus de 1 200 personnes à travers le monde, opère actuellement depuis 50 pays pour des transferts de fonds vers 130 pays destinataires et est présente dans plus de 5 000 couloirs de transfert d’argent dans le monde.

Du côté des expéditeurs, WorldRemit est 100 % numérique (sans espèces), pour une expérience simplifiée et une sécurité renforcée. Pour ceux qui reçoivent de l’argent, la société offre un large éventail d’options, notamment le dépôt bancaire, l’encaissement d’espèces, le rechargement de temps d’antenne mobile et l’argent mobile.

Soutenue par Accel, TCV et Leapfrog, WorldRemit a son siège à Londres, au Royaume-Uni, et des bureaux régionaux aux États-Unis, en Pologne, au Canada, en Australie, à Hong Kong, à Singapour, en Malaisie, aux Philippines, en Afrique du Sud, au Somaliland, en Ouganda, au Kenya, au Rwanda, en Tanzanie, au Zimbabwe et en Belgique.

www.worldremit.com 

Contact média
WorldRemit Press Office
[email protected]

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page