Politique

Mathias Eric OWONA NGUINI: Le Cameroun est un pays dur ! C'est une réalité implacable

Quand tu t’en sors dans ce bled, il y a très peu d’autres qui peuvent te dépasser.

C’est un endroit où règne une agressivité psychologique naturelle et une méchanceté gratuite ambiante!
Quelques exemples :

  • Tu as la priorité à un carrefour, mais le chauffeur d’en face la grille et t’insulte!
  • Un mototaximan te double à ta droite et te menace au passage. Si un accident survient tu es d’office coupable et tu en payeras le prix fort!
  • Tu vas dans une boulangerie ou un restaurant, c’est la serveuse ou la caissière qui te toise, t’ignore avec ton argent qui est sensé payer son salaire! Pour même être servi, il faut avoir la chance qu’elle ait la monnaie! Donc c’est à toi d’en trouver
  • Tu organises des conférences ou des formations sur l’entrepreunariat des jeunes ou une soirée de charité pour une cause noble. Mais ces mêmes jeunes ou les necessiteux qui te suivent religieusement sur les réseaux sociaux boudent et se battent pour que la salle soit vide.
  • Tu chantes à un concert, mais, malgré ta belle prestation les gens n’applaudissent pas ou le font timidement.
  • Tu fais des marchés publics ou même des livraisons des marchandises, mais le payement est une sinécure. Quand bien même il arrive, il ne te sert qu’à rembourser des dettes contractées….pour ce même marché !
  • Tu organises un mouvement pour interesser les jeunes à la politique, mais ce sont les mêmes qui t’attaquent frontalement pour te faire craquer!
Lire aussi
Cameroun: Le MRC Ouest dans la tourmente

Tout le monde doit rester dans les rangs ou au fond du trou. Aucune tête ne doit déborder! Toutes les success stories sont généralement trainées dans la boue!
Tentes un peu de montrer que tu es souriant, que la vie peut être positive et tu vas agacer les grincheux; Tout le monde tape le pied au sol, plie les doigts, serre les fesses et attend ton faux pas ou ton échec; Jalousie, Suspicion, concussion, déstabilisation et destruction de l’autre sont les valeurs les mieux partagées par les camerounais. Il n’ ya pas plus grand prophète de malheur qu’un concitoyen du Camer.

Lire aussi
Cameroun: Le Sdf en collusion incestueuse avec le Rdpc

Si tu oses craquer, c’est l’extase ; une joie quasi-orgasmique chez tes détracteurs connus et surtout méconnus qui ne sont pas souvent loin de ton entourage! Pourquoi lui et pas moi? Qu’est ce qui se cache derrière sa démarche, son succès? Voici les principales préoccupations des gens du 237.

Quelqu’un disait:  » Aux USA, quand tu échoues, on te soutient jusqu’à ce que tu réussisses. Au Cameroun, quand tu réussis, on te tape dessus jusqu’à ce que tu échoues »

Mais les gens veulent le changement à leur triste situation. Ils veulent qu’on exploite plus de ressources. Ils veulent la bonne gouvernance, ils veulent même le changement de régime. Mais tout ceci n’est qu’un leurre! Le traitement du Cameroun doit débuter par la reprogrammation mentale des camerounais. Désinstaller le logiciel du négativisme dans leurs têtes et remplacer par une application stimulera les compatriotes à souhaiter le meilleur pour leurs concitoyens et pour le Cameroun. Si ça te parle, partage pour une prise de conscience.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page