Afrique

Sécurité: La France décrète la Côte d'Ivoire «Zone de vigilance renforcée»

La France décrète la Côte d’Ivoire «Zone de vigilance renforcée» avec une zone rouge au Nord-Est et une zone orange tout le long de la frontière avec la Guinée.

Zones formellement déconseillées (rouge sur la carte)

Une partie de la zone frontalière entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso est formellement déconseillée, ainsi que le nord du district du Zanzan et l’est du district des Savanes, en raison du risque terroriste et d’enlèvement.
Cette zone inclut le parc national de la Comoé dans lequel il est formellement déconseillé de se rendre quel que soit le motif.

Zones déconseillées sauf raison impérative (orange sur la carte)

  1. Régions frontalières du Libéria
    La zone située à la frontière libérienne, notamment les villes de Tabou, Taï et Grabo, est déconseillée sauf raison impérative, en raison des attaques armées qui s’y produisent occasionnellement.
  2. Zone frontalière avec le Mali et le Burkina Faso
    Compte tenu de la situation sécuritaire au Mali et au Burkina Faso, une partie de la zone frontalière de la Côte d’Ivoire avec ces deux pays est déconseillée sauf raison impérative, tout comme les zones situées au sud et à l’ouest du parc national de la Comoé.
Lire aussi
Mali : Un agent de la Minusma trouvé mort dans un hôtel, deux prostituées arrêtées

Zone de vigilance renforcée (jaune sur la carte)

Le reste du pays est en vigilance renforcée.
Il convient de demeurer vigilant au nord, à l’ouest du pays ainsi que dans les environs de Bouaké, en particulier dans la zone comprise entre Bouaké et Korhogo, où se produisent des attaques de « coupeurs de route » (voleurs qui dépouillent les véhicules en circulation).
Dans ces zones, il convient de s’assurer de la sécurité de l’hébergement, de ne pas s’éloigner des axes principaux, de circuler en convoi d’au moins deux véhicules le jour et de ne pas circuler de nuit.
Dans la capitale, il convient de ne pas se rendre seul(e) dans certaines communes d’Abidjan (Adjamé, Yopougon, Abobo, quartier de Gonzagueville à Port-Bouët). Il est déconseillé de s’y rendre la nuit.

Lire aussi
Can U-20 : Les Lionceaux du Cameroun éliminés, le Ghana file en demi-finales

Ambassade de France en Côte d’Ivoire

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page