Société

Les fritures seraient la cause des cancers et tumeurs

Pour le Dr Marcel Teague, nutritionniste et phyto, les fritures sont des aliments à éviter au maximum pour notre santé.

Attaques cardiaques, tumeurs et cancers sont des maladies liées à la consommation des fritures. Car son mode de cuisson offre une texture craquante aux aliments qui malheureusement ont des conséquences néfastes pour la santé. De ce fait pour le nutritionniste et phytothérapeute, le Dr Marcel Teague, ces fritures (frites de plantain, de pommes, poissons ou de beignets), ces délices peuvent causer la mort. « Les fritures sont des aliments qu’on a simplement passé à de l’huile chaude pour relever le goût d’un aliment qui au fil du temps affectent la santé de notre foie. D’où la naissance d’une maladie appelée la stéatose non alcoolique qui est une maladie du foie qui se manifeste par une sorte d’inflammation. C’est-à-dire qu’à l’échographie, on remarque qu’il y a une sorte de gras et on vous expose pour la plupart à des régimes très particuliers pour aider le foie à éliminer ce gras. Sauf qu’au final, si ce gras n’est pas géré, cela peut créer la mort », explique-t-il.

En dehors des maladies liées au foie, les fritures sont également la cause des cancers et tumeurs difficiles à expliquer de nos jours. « Ces aliments frits affectent également les aliments de notre cœur. Parce que c’est du gras hydrogéné et on sait que porter à très haute température, le cholestérol va détruire la santé de notre cœur. On sait également qu’un taux de cholestérol élevé suppose justement des maladies cardiaques. Ils sont de plus en plus nombreux à souffrir d’hypertension ou d’attaque cardiaque suite à ces fritures, il est donc grand temps d’œuvrer pour la prévention et un des moyens est d’éviter les aliments frits. Par ailleurs, la consommation des aliments sont également des décès de cancers et tumeurs qu’on n’explique pas nécessairement aujourd’hui. On sait que de l’huile végétale exposée à de très haut température va produire des substances cancérogènes qui au final affectent négativement notre santé. Il est donc grand temps qu’à côté du goût, des envies, du plaisir nous pensions à l’utile qui est d’éviter au maximum les fritures parce qu’ils ne sont pas les bienvenus en tout cas en ce qui concerne notre santé », explique l’expert.

Lire aussi
Cameroun : 2 éléments d’un gang interpellés à Douala

Phanie ENYEGUE (Stg)

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page