Afrique

Le bras de fer Soro/Soumahoro pour la présidence de l’APF fait la Une des journaux ivoiriens

La guéguerre en cours entre l’ancien président de l’Assemblée nationale, Guillaume Kigbafori Soro et le nouveau Amadou Soumahoro pour la présidence de l’Assemblée parlementaire de la francophonie (APF) dont la 27ème Assemblée régionale s’est tenue le week-end à Rabat au Maroc fait la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, lundi, sur l’ensemble du territoire national.

27ème Assemblée régionale de l’APF au Maroc : Guillaume Soro « humilié », barre en Une, Le Jour Plus qui explique comment l’ancien président de l’hémicycle ivoirien a été « éconduit » par la police marocaine. « Soro, le fiasco marocain ! Comment Soumahoro a terrassé l’ex-Fesciste », commente à son tour Le Patriote, précisant que M. Soro n’avait reçu aucune invitation des autorités marocaines.

A cet effet, poursuit le journal proche du pouvoir, « les services de police chérifiens l’ont refoulé à la porte de la réunion ». Fiasco total de Soro à Rabat ! Le communiqué de l’Assemblée nationale qui clarifie tout, reprend L’Expression, là où entonnant un autre son de cloche, LG Infos pense savoir comment Soro a humilié Amadou Soumahoro au Maroc.

Bataille diplomatique autour de l’APF : Soro frappe, Tchomba (surnom donné à Amadou Soumahoro) tombe, jubile Le Nouveau Réveil à côté de Le Quotidien d’Abidjan qui estime que Ouattara a perdu une grosse bataille face à Soro au Maroc.

Soro « déverrouille » Ouattara à Rabat lors du 27è sommet de l’APF au Maroc, enfonce Générations Nouvelles.

Pour sa part, Soir Info ouvre ses colonnes aux deux communiqués pondus par les cabinets des frères ennemis après l’Assemblée régionale de l’APF à Rabat. Le parlement ivoirien catégorique : « Soro a été éconduit par la police marocaine ». Soro : « le coup d’Etat n’a pas eu lieu », rapporte le confrère à ce propos.

L’Assemblée nationale démonte Soro : « il a été éconduit par la police marocaine ». L’Ex-PAN revendique la victoire : « le coup d’Etat n’a pas eu lieu », reprend L’Inter. Ce qui fait dire à Notre Voie que la guerre des communiqués fait rage entre les cabinets de Soro et Soumahoro après la réunion de l’APF.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer