Journée Mondiale du Réfugié : La sous-délégation du HCR-Est commémore l’événement

C’est par une marche sportive dans les artères de la ville de Bertoua, chef-lieu de la région du Soleil Levant que le haut commissariat pour les réfugiés et ses partenaires ont manifesté toute leur solidarité envers la cible.

Aujourd’hui, plus de 25 millions de personnes à travers le monde vivent hors de leur pays afin d’échapper à la violence et à la persécution. Ces personnes (réfugiées) abandonnent la quasi-totalité de leurs possessions en quête de sécurité : leurs foyers, leurs emplois et parfois même leurs familles. Malgré les sacrifices inimaginables que font les réfugiés pour rejoindre les zones en sécurité, nombre d’entre eux conservent l’espoir et leurs rêves pour l’avenir. Leur volonté de survivre et leur détermination à aider leurs familles et leurs communautés à prospérer résistent vaillamment face à l’adversité.

En effet, c’est aux environs de 6 heures du matin, le vendredi 14 juin dernier que la marche sportive de solidarité en faveur des réfugiés a pris effet à Bertoua. L’itinéraire de cette marche était : « Départ et arrivée la place des fêtes en passant par la prison centrale, le carrefour Yademé et le centre ville ». Pour Biloa Berthe Bettina, External relations assistant : « cette marche s’inscrit dans le cadre des activités marquant la commémoration de la journée mondiale du réfugié et présidée par le gouverneur de la région de l’Est. Ces activités constituent une autre occasion pour le HCR et la communauté internationale de remercier l’État du Cameroun pour l’hospitalité accordée aux réfugiés, de valoriser l’intégration et la résilience de ces personnes qui ont été forcées de fuir leurs pays d’origine et dont une grande majorité à trouver refuge dans la région de l’Est ». Hors mis la marche, il y’a eux également l’exposition à la place des fêtes de la ville de Bertoua.

Selon Baseme Kulimushi, Chef de sous-délégation du HCR à Bertoua, « pour cette 19e édition, la journée mondiale du réfugié est organisée sur fond d’une campagne intitulée “ Faites un pas avec les réfugiés ”. Le point saillant de cette campagne a été aussi la signature de la pétition dénommée “ Des villes solidaires avec les réfugiés ” par les autorités des villes ou localités qui ont accueilli les réfugiés ».

Rappelons-le, la célébration de la 19e édition de la journée mondiale du réfugiés s’est déroulée lieu le 20 juin 2019 dans deux foyers à l’Est. Le foyer principal étant le site aménagé de Mbilé dans le département de la Kadey et le second foyer, c’est le village Tongo Gandima dans l’arrondissement de Ngoura, département du Lom et Djerem à l’Est.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *