Economie

Cameroun – Éclairage: Cabral Libii s’exprime sur la crise des devise

Chers compatriotes la question de la rareté des devises qui passionne tant après le communiqué du GICAM est une raison de plus pour justifier une ruée vers les points d’inscription sur les listes électorales.

Avec la majorité à l’Assemblée Nationale nous stopperons la saignée et nous définirons une autre politique économique.
LA DEVISE C’EST LA MONNAIE ETRANGERE (NOTAMMENT CELLE QUI SERT AUX TRANSACTIONS INTERNATIONALES).
POUR RENFLOUER NOS CAISSES EN DEVISES C’EST SIMPLE: IL FAUT VENDRE À L’ETRANGER
. POUR VENDRE IL FAUT PRODUIRE. POURTANT NOTRE PRODUCTION EST FAIBLE. Et comme le démontre brillamment Dieudonné ESSOMBA dans un récent éclairage public, la balance commerciale est déficitaire. Nous importons plus que nous n’exportons. LES ALERTES FUSENT POURTANT DEPUIS!!!

Lire aussi
Construction des routes : La révolution qui vient de Nganou Djoumessi

IL EST DONC NORMAL QU’UN PAYS QUI ACHETE A L’ETRANGER TOUT LE TEMPS PLUS QU’IL NE VEND À L’ETRANGER AIT UN PROBLEME DE DEVISES. MEME UNE NOUVELLE DEVALUATION N’Y PEUT RIEN!

Leur solution (paresseuse ) habituelle c’est l’augmentation des droits de douane (obligé puisqu’ils ont ratifié en plus les APE), la pression fiscale et l’endettement frénétique, pour financer la gabegie. Ce qui nous ramène naturellement et allègrement vers le statut de PPTE.

Chers frères et soeurs de grâce PARTICIPONS! ALLONS VOTER!

Cabral Libii

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer