Economie

Habitat : TRANSAFRICA NET ambitionne de construire pas moins de 5 000 logements sociaux d’ici peu

Une forte délégation de la société TRANSAFRICA NET, chapeautée par Appolinia Etemte Nkono le Président du Conseil d’Administration de ladite boite est sous le ciel camerounais depuis quelques jours.

Elle a été récemment reçue par le Ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires Foncières. Au menu des échanges, figurait un important projet de construction de 5 000 logements sociaux afin d’améliorer le cadre de vie des camerounais.

Ce projet arrive à point nommé, d’autant plus que du fait de l’exode rural massif, le problème de logement se pose de plus en plus avec acuité dans les différentes villes camerounaises. C’est dans cette perspective que TRANSAFRICA NET compte apporter sa contribution dans la multiplication des logements sociaux. Toute chose pour laquelle Appolonia Etemte Nkono a exprimé le vœu et surtout la détermination de réaliser ce projet.

Lire aussi
Cameroun - Smid : Ntonè Ntonè défie le gouverneur du Littoral

Il faut dire que l’équipe de TRANSAFRICA NET a été reçue par plusieurs autres membres du gouvernement notamment le Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain Célestine Ketcha Courtes. Tour à tour les experts ainsi que les partenaires financiers de la firme ont pu dérouler leur feuille de route ainsi que les moyens de leur politique. Il en ressort pour l’essentiel qu’une ligne de crédit de près de 200 milliards de nos francs est disponible pour la réalisation de ce projet ambitieux.

D’autre part, TRANSAFRICA NET ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Outre le volet habitat, elle compte s’atteler à la formation des jeunes camerounais à travers le transfert des compétences, la réalisation d’une extension des voies de communication à l’instar des infrastructures routières. L’accompagnement des populations, les projets agropastoraux sont entre autres autant de secteurs clefs sur lesquels TRANSAFRICA NET et ses partenaires comptent se déployer.

Lire aussi
Cameroun : Camair-Co «casse» les prix pour éviter le crash

Ce projet séduisant, a le moins qu’on puisse dire emporté l’adhésion des différents membres du gouvernement, qui ont tous promis de soutenir le projet, chacun dans son domaine de compétence. Au-delà des engagement pris par les uns et les autres, on espère que ce projet ne sera pas un « éléphant blanc », et que d’ici peu, les bâtiments sortiront de terre pour le plus grand bien de tous.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page