Politique

Discours du Président National de l’UNDC, Dalami Abdoulmoumini à l’occasion du nouvel an

Camerounaises, Camerounais
Au moment où se fige et s’étiole l’année 2020 dans les tiroirs du passé, c’est avec un immense plaisir que je vous écris afin de vous souhaiter une bonne année 2021.

Celle qui s’achève a été très difficile pour notre pays et le monde avec notamment la crise sanitaire du coronavirus qui a fait de nombreux morts dans le monde et au Cameroun, nous n’oublions pas notre icône mondiale de la musique Manu Dibango qui a été terrassé par cette abominable maladie. A toutes les familles endeuillées, je vous présente mes condoléances les plus sincères.

La covid 19 a impacté négativement notre croissance économique, faisant perdre à certains camerounais leurs emplois, de nombreuses familles ont vu leur vie basculée à cause de cette pandémie. Le rapport de la Banque Mondiale montre à suffisance le choc créé par cette maladie dans les économies et surtout africaines. Gràce à la résilience du peuple et des efforts fournis par le gouvernement, on a pu échapper à une sclérose économique .
Grâce au travail de nos médécins et tradipatriciens, on a pu lambiner le progrès de cette maladie, toutefois restons vigilants en respectant les mesures édictées par le gouvernement.

En cette année 2020, le Cameroun a connu la tenue des premières élections régionales de son histoire dont l’objectif est l’intensification et la densification de la décentralisation dans notre pays .De ce fait , je salue le déroulement pacifique de ces élections.
Chers compatriotes, en cette année 2020 , les larmes ont une fois de plus ruisselé de notre visage à cause des actes perfides et sordides des membres de la secte boko Haram qui tuent des innocents dans la région de l’extrême nord , dans les régions du Nord Ouest et du Sud Ouest , on a assisté au carnage de Kumba , des élèves lâchement assassinés par des individus sans foi ni loi .Sans oublier les accidents de circulation dont le plus récent est celui survenu près de Ndikinimeki , à toutes les familles , je présente les condoléances les plus attristées de l’UNDC .En outre , je salue avec révérence l’effort accompli par notre armée qui combat farouchement et drastiquement tous les ennemis de la République .A tous ces jeunes soldats qui sacrifient leur sommeil pour notre sécurité , recevez les félicitations de l’UNDC.

Lire aussi
Cameroun: Un Renouveau qui bouffe ses propres Dragons

Notre formation politique est centrée et concentrée sur le respect de l’humain, car comme le dit si bien Protagoras, l’homme est la mesure de toute chose .Dans notre parti politique, nous promouvons les jeunes et la femme. Nous encourageons l’éducation de la jeune fille, gage d’une nation prospère. A tous les jeunes, nous leur demandons d’œuvrer pour le rayonnement du pays, nous respectons ainsi le travail de tous les artistes, sportifs , écrivains, sculpteurs, performeurs, médecins, enseignants …

Permettez moi ainsi de féliciter notre compatriote Djaili Amadou Amal qui a pu glaner les prestigieux prix Goncourt des lycéens et de l’Orient avec son ouvrage « Les impatientes, sans oublier notre champion de boxe Francis N’Gannou qui fait briller notre pays sur la scène internationale.
Le Cameroun se fera avec les jeunes , nous sommes une jeune nation, il y’a des opportunités à saisir, chers jeunes travaillons.
Aux camerounais de la diaspora, il n’est jamais trop tard de venir se relancer au pays, venez investir au berceau de nos ancêtres afin de créer des emplois et conduire notre État vers l’émergence.

À l’UNDC, nous avons constaté la montée du tribalisme dans la société camerounaise, nous devons savoir que notre diversité culturelle et linguistique est une richesse, au contraire nous devons faire valoir notre tribalité au détriment du tribalisme. Nous en appelons à une utilisation rationnelle de l’Internet. Les autoroutes des technologies de l’information et de la communication que nous empruntons via nos smartphones et ordinateurs doivent nous servir à faire développer notre pays au lieu de ternir son image à l’étranger. Sachons que du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, nous sommes tous des frères et sœurs, barrons la route à ceux qui veulent détruire l’harmonie sociale .
En cette année 2021, le Cameroun accueille le Championnat d’Afrique des Nations, nous devons montrer notre hospitalité légendaire à nos hôtes , je souhaite une bonne chance à nos lions engagés dans la compétition.

Lire aussi
Jean Michel Nintcheu : « Quelle est la date d’arrivée du vaccin Covid au Cameroun ? »

À ceux qui ont soif de justice, qui rêvent d’un Cameroun meilleur, l’UNDC est le parti qui impulsera une dynamique de développement au Cameroun. Dans ce sens ,en 2020, nous avons organisé une marche pour la paix à Obala afin de dire non à la guerre dans les régions du Nord Ouest et du Sud Ouest, je remercie ainsi les populations de la Lekié pour cet accueil chaleureux sans oublier les médias qui ont couvert cet événement .Je me suis rendu au Sénégal afin de rencontrer les Camerounais installés dans ce pays ami et frère afin de leur présenter la philosophie de l’UNDC , je remercie l’ambassadeur du Cameroun au Sénégal qui m’a ouvert grandement ses portes. Durant mon séjour, j’ai pu avoir un échange avec la fille aînée du Premier Président camerounais, je me suis rendu à la tombe d’Amadou Ahidjo afin de prier pour lui, j’ai eu des échanges aussi avec des hommes politiques sénégalais et les membres de la société civile de ce pays. En 2021, l’UNDC s’activera toujours pour la paix dans notre cher et beau pays le Cameroun tout en respectant les institutions.
Une fois de plus bonne année 2021.

Dalami Abdoulmoumini, Président National de l’UNDC

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page