Sport

Can TotalEnergies Cameroun 2021 : Le président du Cocan évalue l’état des préparatifs à Bafoussam

Le ministre des Sports a fait le tour des infrastructures sportives, aéroportuaires et hôtelières du site de Bafoussam, à quelques jours du début de cette compétition continentale hier.

Des inquiétudes ont été observées sur le stade d’entraînement intégré à l’hôtel Tagidor Garden de Bangou. Des réserves observées sur cette infrastructure ont poussé les organisateurs locaux de cette fête de football continental à se tourner désormais vers le stade Fotso Victor de Bandjoun. Ce stade retenu à la dernière minute comme plan B sera de lieu d’entraînement pour les équipes du Sénégal et de la Guinée Conakry, logées à Tagidor Garden. En visite d’évaluation sur l’état des préparatifs dans le site de Bafoussam, qui va accueillir dans les prochains jours les équipes du Sénégal, du Malawi, du Zimbabwe et de la Guinée Conakry hier mardi, 28 décembre en prévenance de Garoua, le Pr Narcisse Mouelle Kombi, président du Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations TotalEnergies Cameroun 2021 a apprécié l’état des infrastructures hôtelières, des stades de compétition et d’entraînements de Bafang, Bangou et Bandjoun et de l’aéroport de Bafoussam-Bamougoum.

Au stade de Bafang, le matériel et le mobilier de bureau de la salle de presse est en cours d’installation. Les bancs de touche attendent d’être livrés après les commandes faites. Les travaux des voies d’accès du stade sont aux arrêts du fait de l’absence de la machine de production de l’enrobé, à la suite d’une panne de la machine. Au stade de compétition de Kouékong, la cabine de traduction déjà installée, attend désormais le personnel dédié. Les groupes électrogènes devant alimenter le stade pendant les matches restent attendus. Selon les déclarations du coordonnateur de du stade, ce matériel exigé par la Confédération africaine de football (Caf) sera livré ce mercredi 29 décembre. Les escaliers d’accès à la tribune média attendent toujours d’être construits. Sans casiers dans les vestiaires pour joueurs. Ceux du stade Bamendzi seront déplacés pour cette infrastructure de compétition, a-t-on appris. Certains bureaux Caf attendent encore les climatiseurs, les photocopieurs et les imprimantes. Le centre d’accréditation déjà opérationnel a reçu la visite du Cocan. Les extincteurs périmés attendent également d’être renouvelés.

Dans ce stade comme dans toutes les autres infrastructures hôtelières et sportives, le problème d’approvisionnement en eau potable se pose avec acuité. Face à ce désagrément permanent, Camwater a été interpellé. A Tagidor Garden, les travaux de finition de la piscine sont en cours. Les techniciens s’attèlent à installer des écrans Tv dans les chambres. Les travaux d’installation des caméras de surveillance affichent 99% et ceux de la clôture 80%. Le local du service de sécurité est en phase de réhabilitation. A la Vallée de Bana, hôtel retenu pour accueillir les équipes du Malawi et du Zimbabwe, la variation de la tension de l’énergie électrique est un obstacle aux activités de ce centre hôtelier. Le même problème a été signalé dans les autres structures non sans évoquer les coupures intempestives de l’énergie électrique et la question des baisses de tension signalée. Comme à Tagidor, le réseau Camtel attend d’être activé. Les infirmeries sont en cours d’installation dans ces infrastructures hôtelières.
Une campagne de sensibilisation et de vaccination des personnels des infrastructures sportives, hôtelières et aéroportuaires est d’ailleurs en cours, sous la conduite de la commission médicale du site de Bafoussam. Le ministre des Sports, par ailleurs président du Cocan quitte Bafoussam à destination du site Limbé-Buea demain jeudi 30 décembre, avec une idée réelle de l’état des infrastructures liées à la Can TotalEnergies Cameroun 2021, au moment où les premières délégations des équipes qualifiées sont déjà annoncées.

Aurélien Kanouo / 237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page