Sport

Can féminine de volleyball : Les Lionnes sans pitié pour les Kenyanes d’entrée

Pour leur première rencontre en compétition, elles ont battu leurs rivales par 3 sets à 0, ce 12 septembre 2021 au Kigali Arena.

Les Lionnes Indomptables de volleyball ont confirmé leur suprématie continentale hier, 12 septembre 2021, à l’occasion de la première journée de la Can féminine dans la poule B. Ce match poule était présenté, après le tirage au sort, comme une finale, puisqu’opposant les championnes d’Afrique en titre, les Lionnes Indomptables, aux Harambe Starlettes, vice-championnes. La partie s’annonçait alors difficile, puisque les Kenyanes sortaient fraîchement des Jeux olympiques de Tokyo, où elles venaient de rencontrer de bons adversaires, en guise de préparation à cette Can. Les Camerounaises n’ont pas donné l’occasion à leurs adversaires d’espérer, dès l’entame de la partie. Prenant d’ailleurs l’avance et des distances aux points, pour remporter le premier set 25-20. Alors que les Kenyanes voulaient lever la tête, elles n’ont reçu que des smashes et n’ont pas eu l’occasion d’atteindre les Camerounaises aux points. Celles-ci vont littéralement dominer leurs adversaires pour l’emporter 25-21. Le 3ème set décisif n’a pas été facile dès le départ. Avec un mano a mano (3-3, 7-7) où les Kenyanes voulaient se relancer. Mais, une fois le cap de 10 points atteint, les Lionnes Indomptables ont pris le large pour l’emporter, 25-19.

Anomah Neba, le coach-adjoint des Lionnes Indomptables, fait une analyse de la partie : « Quand nous sommes arrivés ici en compétition, nous sommes préparés pour l’adversité. Tactiquement, nous étions au-dessus du Kenya. C’est ça qui a fait que nous puissions déjouer le jeu pour que ça puisse paraître facile ». Et pour la suite de la compétition, les Lionnes savent qu’elles ont à disputer sept matchs et les remporter tous, pour conserver leur trophée. « Au fur et à mesure que les matchs vont se succéder, l’organisation de jeu, les plans de jeu seront différents en fonction des équipes que nous aurons en face et en fonction de nos possibilités. Les matchs vont se suivre et ne vont pas se ressembler. Nous allons adapter notre plan de jeu en fonction des équipes, pour qu’à la fin nous ayons toujours une victoire », a confié Anomah Neba.

Dans l’immédiat, il y a la Tunisie au menu des Lionnes Indomptables ce jour, à 10h, heure du Rwanda. « Elle est à respecter. C’est une icône parmi les pays de volleyball en Afrique. Mais après, les styles de jeu sont différents de ceux des pays d’Afrique noire, comme le Kenya, le Cameroun. C’est une équipe qui sera difficile à jouer. Mais, nous allons nous préparer pour pouvoir avoir un ascendant sur elle. Nous espérons que les filles réagissent mieux demain, pour que nous puissions remporter la partie », pense le coach-adjoint de la sélection camerounaise. Et les supporters de dire : Allez les Lionnes !

Réaction

Christelle Nana Tchoudjang, capitaine des Lionnes : « Toutes les équipes ici sont à craindre »

Toute entame de compétition est toujours difficile. Mais, aujourd’hui, on a su être rigoureuse et concentrée. On va maintenant se concentrer sur le prochain match. Le plus difficile est à venir. On a un autre match important demain (ce jour contre la Tunisie, ndlr). C’était un match difficile. On l’a remporté par 3 sets à 0. C’était difficile. Mais, il fallait tenir la dragée haute, parce que c’était quand même le Kenya, l’une des meilleures équipes africaines. On s’est concentrée pour obtenir cette victoire pour laquelle on est contente. Je ne pense pas que c’était l’adversaire le plus difficile, parce que toutes les équipes ici sont à craindre. C’est vrai que le Kenya est un peu au-dessus. Mais, on est en compétition. On a une Coupe d’Afrique à gagner. Il faut prendre les matchs comme ils viennent. On a un match important par la suite et on va se reposer pour se concentrer sur ce match. Donc, finie l’euphorie et place au prochain match.

Achille Chountsa

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page