Sport

CAN 2021 – Indiscipline : Le Gabon risque des sanctions

La sélection des Panthères a refusé l’hôtel La Falaise pour s’installer à Star land hôtel au quartier Bastos à Yaoundé.

La sélection gabonaise a fait une entrée en fanfare en compétition dès son à Yaoundé, pour la 33ème édition de la Can TotalEnergies 2021, dont le coup d’envoi va être donné dimanche prochain avec le match Cameroun contre Burkina Faso au stade d’Olembe. La délégation gabonaise s’est livrée en spectacle ce 6 janvier 2022 à Yaoundé. Une fois arrivés à l’hôtel La falaise de Yaoundé, cadre choisit par la Caf pour leur hébergement, les membres de la délégation ont choisi de rester dans le bus, pour ensuite prendre la route du quartier Bastos où ils ont pris leurs quartiers à Star Land Hôtel. Une entorse grave au règlement de la compétition, qui n’a pas échappé à la vigilance du jury disciplinaire de la Caf. « Le jury disciplinaire a pris note de la violation des règles, des Règlements et Directives de la Caf commises par votre délégation dans le cadre de la coupe d’Afrique des nations Total, Cameroun 2022 », écrit Raymond Hack, le président du jury disciplinaire de la Caf au secrétaire général de la fédération gabonaise de football hier, 6 janvier 2022, date à laquelle se sont produit les faits.

Et Raymond Hack d’expliquer : « la Caf a envoyé le tableau des sites d’entraînement et des hôtels de chaque équipe, le 16 août 2021. L’allocation des hôtels qui ont été approuvés par la Caf ont été choisis sur de nombreux critères différents, y compris, mais sans s’y limiter, les mesures de sécurité et de sûreté appliquées dans les différents hôtels ». Bien plus, le 4 janvier 2022, la Caf a reçu une correspondance de la part du Gabon indiquant que sa délégation sera logée à Star Land hôtel et non plus à l’hôtel La Falaise préalablement choisi. 3Néanmoins, le département de la sécurité et de sûreté de la Caf a refusé la proposition, avec des raisons bien explicites.

Pour toutes ces violations, le président du jury disciplinaire a interpellé la Fédération gabonaise et lui a donné jusqu’à 11h ce 7 janvier 2022 pour s’expliquer, avant que l’instance ne statue dessus.

Le Gabon attire sur lui des regards depuis quelques temps. Pierre-Emerick Aubameyang, son attaquant vedette et capitaine, est empêtré depuis des semaines dans un bras de fer sans fin avec son club Arsenal qui a fini par le déposséder du brassard de l’équipe. Puis, ses deux joueurs vedettes, Aubameyang toujours et Mario Lemina, ont été testés positifs au Covid-19 à leur arrivée au Cameroun après une sortie bien arrosée et non encadrée en boite de nuit à Dubai. Mais cette dernière affaire risque leur coûter la disqualification, selon certaines sources.

Achille Chountsa / 237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page