Cameroun: près de 2,5 milliards FCFA déjà recouvrés auprès des détourneurs de deniers publics





Le gouvernement camerounais avait déjà, au 3 avril 2014, encaissé plus de 2,4 milliards FCFA restitués par 16 inculpés mis en cause pour détournements de deniers publics et au titre de la restitution du corps du délit, selon le porte-parole du gouvernement Issa Tchiroma Bakary.[pagebreak]S’exprimant jeudi soir, au cours d’un point de presse, le non moins ministre de la Communication a également indiqué que les amendes et frais de justice recouvrés par les tribunaux compétents s’élevaient à quelque 602,3 millions FCFA, et les dommages et intérêts à 12,1 milliards FCFA.
S’agissant du Tribunal criminel spécial, chargé de juger les détournements de fonds publics de 50 millions FCFA et plus, M. Tchiroma a indiqué que cette instance, sur 119 dossiers reçus, en a enrôlé 39, rendu 52 décisions dont 36 au fond et 16 avant-dire-droit, condamné 26 inculpés et prononcé 51 condamnations.
Le porte-parole du gouvernement s’est par ailleurs inscrit en faux, quant aux affirmations d’une certaine opinion qui, commentant le décret présidentiel du 18 février dernier portant remise et commutation de peines de prison, avaient invoqué la fin de la croisade contre les criminels économiques au Cameroun.
Pour lui, le chef de l’Etat Paul Biya est déterminé «à poursuivre, sans relâche et sans complaisance, le combat qu’il a entrepris contre les atteintes à la fortune publique».
Il a, au passage, affirmé que l’application dudit décret avait touché 24.000 personnes réparties dans 77 prisons disséminées à travers le Cameroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *