Economie

Cameroun – Nouveau cadre normatif des marchés publics: Les acteurs revisitent le texte

Les acteurs opérationnels de la chaine se sont appropriés le nouveau cadre normatif des marchés publics.

Ceci à la faveur d’un séminaire organisé par l’ARMP du 03 qu 04 juillet 2019 au palais des congres de Yaoundé. Une rencontre qui s’est davantage voulue performative parce la réforme « est appelée à induire à tous les niveaux une plus grande efficacité et une meilleure gouvernance dans les pratiques » le DG de l’Agence de régulation des marchés publics a d’entrée de jeu planté le décor.

La question principale à laquelle ces travaux se sont attelés à répondre est celle de la mise en concurrence. Il s’est donc agit pendant deux jours d’apporter une réponse à cette préoccupation : comment organiser une mise en concurrence qui garantisse pour les maitres d‘ouvrage une dépense optimisée en permettant de produire les impacts recherchés par le financement de la mise en œuvre des politiques sectorielles ? Ce sont les experts ayant participé aux travaux de la réforme qui ont encadré les participants. C’est avec authenticité qu’ils ont transmis l’esprit de cette lettre qu’ils maitrisent parfaitement.

Lire aussi
Cameroun: Les conséquences de la suspension des activités de la Sonara

Justin Bang, le SG de la commission interne de la passation des marchés de la commune de Bafia a du mal à retenir son émerveillement au sortir des travaux « le séminaire était très riche, nous avons appris beaucoup de choses.

Toutes les innovations apportées par l’Etat au niveau de la passation des marchés nous ont été enseignées. On a surtout insisté sur l’aspect vertueux. »Charles Bouba Matcha, le responsable passation des marchés au PNDP abonde dans le même sens « Ces travaux tombent à pic, ils viennent juste après la réforme. Le code ayant été modifié, il était important que les acteurs s’informent sur les nouvelles procédures. »

Lire aussi
Cameroun: La fonction publique de nos malheurs

Le DG de L’ARMP annonce la mise à disposition prochaine des documents de facilitation, qui contribueront à une meilleure vulgarisation des déclinaisons opérationnelles de la réforme.

Il faut le dire, La vulgarisation de la réforme est rendue impérieuse par la désignation ces derniers jours de nouveaux responsables qui vont jouer un rôle déterminant dans l’attribution, et le contrôle de l’exécution des marchés publics. Reste que les fruits portent effectivement les promesses des fleurs

Commenter avec facebook

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer