Société

Cameroun – Népotisme : Soumbou Angoula accusé d’avoir placé toute sa famille à l’ENAM

Le ministre de la fonction publique vient de signer des arrêtés portant admission définitive des candidats aux différents concours directs de l’ENAM.

L’ENAM (l’Ecole Nationale de l’Administration et de la Magistrature), faut-il le souligner à grand trait, est l’institution qui forme le crème de l’élite dirigeante camerounaise.

Le népotisme qui est en cours à l’ENAM, nous est révélé par Boris Bertolt, un camerounais de la diaspora bien connu sur la toile. Même s’il est connu pour son activisme anti-régime, les faits comme on a coutume de le dire sont sacrés en journalisme, et les commentaires libres. « De mémoire de journaliste je n’ai jamais vu autant de noms d’une même famille admis à un concours de L’ENAM en une seule année. », affirme le journaliste avant de continuer : « En parcourant ces différents arrêtés un constat flagrant se dégage : la consécration de la suprématie d’une famille, en l’occurrence celle du Top management de ladite école, le DG Pierre Bertrand Soumbou Angoula, gé de 34 ans ».

En effet et à titre d’illustration, au niveau du concours de la Division Administrative dit-il on note en Administration Générale A : – Angoula Biyo’o Jean Chrysostome- Nanga Boubouans Jonas. En Affaires Sociales A : – Nanga Paule Bertille. En Administration du Travail A : – Nanga Bidoung Ghislain. En Administration du Travail B : Edjeme Soumbou Stéphanie (4ème sur la liste d’attente).

Lire aussi
Cameroun-Yaoundé : Un élève de l’Enam retrouvé mort dans un lac

Au niveau du concours de la Division des Régies Financières des noms supposés proches du Directeur Général de l’ENAM apparaissent également. En Impôts A : – Vigouroux Biyo’o Chantal. En Impôts B : Soumbou Angoula Pierre Frank (1er sur la liste d’attente). En Comptabilité Matière A : – Bina Vigouroux Johanne Chantal. En Prix, Poids et Mesure A: – Dang Biyo’o Danielle Flore.

Au niveau de la Division de la Magistrature et des Greffes. Administration des Greffes : – Abomo Angoula Julienne Blandine. En Greffes B : – Bella Soumbou Calice Tifanny – Mbezele Angoula Serafine.

Sur un autre plan, Autochtone Infos dit de manière ironique que l’équilibre régionale a été respectée lors des admissions à l’ENAM, notamment avec 7% d’admis pour les Régions de l’Ouest et du Littoral, 3% pour l’Est, 4% pour le Nord-Ouest et Sud-Ouest, 10% pour le Nord, Extrême-Nord et l’Adamaoua, et enfin 76% pour les Régions du Centre et du Sud.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page