Sport

Cameroun : Les trois sujets de l’entretien entre Paul BIYA et Patrick MOTSEPE

Le ministre des sports, MOUELLE KOMBI a réalisé l’exploit de mettre en colère les responsables de la CAF.

Patrick Motsepe, le patron de la Confédération Africaine de Football est arrivé en fin d’après-midi à Yaoundé.
Au cour de cette visite, le patron de la CAF, Patrick Motsepe va rencontrer Paul Biya. Il s’agit en réalité d’arranger un impair qui s’est produit il y a quelques jours.

En effet, le président de la CAF a été informé de la colère de Paul Biya lors de sa dernière visite au Cameroun où il s’est rendu à FOUMBAN et jamais à Etoundi. La présidence de la République n’a pas apprécié la démarche du président de la CAF. Et Patrice Motsepe en a été informé.
Il a été indiqué aux autorités de la présidence de la république que tout relevait du ministère des Sports et de la FECAFOOT. C’est ainsi que dans le plus grand secret afin de corriger cet impair une rencontre entre Paul Biya et Motsepe a été négociée entre la CAF et Etoundi. Sans que ni la FECAFOOT et encore moins MOUELLE KOMBI ne participent aux discussions.

Mais au final Patrick Motsepe va vendre Mouelle KOMBI à Paul Biya sur l’état des infrastructures. Notamment son stade: l’éléphant blanc vanté par le beau frère de Ayem Mauger, Cyrille Ntolo qui a déjà coûté au contribuable camerounais la bagatelle de plus de 200 milliards fcfa et qui n’est pas encore achevé à trois mois de la CAN.

Ainsi , Paul Biya sera informé par le président de la CAF que le stade Paul Biya situé à Olembe n’est pas prêt. La CAN ne pourrait donc pas avoir lieu à Olembe. Au grand dam de Paul Biya qui pensait offrir le complexe sportif Olembe en cadeau au peuple camerounais.
Dernière chose, le président de la CAF, Patrick Motsepe va tenter de sonder Paul Biya sur les prochaines élections à la FECAFOOT. Motsepe soutient à 400% Seidou Bombo Njoya.

Trois enjeux qui seront au cœur des discussions entre Paul Biya et Patrick Motsepe.

Boris Bertolt

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page