Cameroun: le Ndé célèbre sa culture à l'Est - 237online.com
Société

Cameroun: le Ndé célèbre sa culture à l’Est

Pendant une semaine à Bertoua, chef-lieu de la région les ressortissants de cette communauté présenteront les vertus de leur traditions.

Du lundi 21 au 26 janvier 2019, les ressortissants du Ndé dans la région du Soleil Levant, présenteront les richesses ancestrales de chez-eux dans le cadre d’une semaine culturelle du Ndé. Les ressortissants de ce département de la région de l’Ouest Cameroun envisagent construire une synergie ambiante entre ces fils et filles résidents à l’Est. Selon Déjà Mbeu Kuibou Nouga, président du comité technique d’organisation, « le Ndé est un creusé de la culture dans l’ensemble de l’Afrique en général et dans notre pays le Cameroun en particulier. Nous ne voulons pas que notre la culture de nos ancêtres meurtrie dans la région de l’Est qui est devenue pour nous progéniture une seconde région, suite à son hospitalité légendaire. Il faut une bonne vulgarisation de notre culture, la perpétuité et la transmission à nos enfants. » département du Ndé regroupe environ 13 chefferies supérieures représenté à l’Est au sein des mouvements associatives. Leur particularité sera présenter et valoriser durant cette semaine culturelle qui se tient au foyer Ndé de Bertoua, sous la présidence d’Emmanuel Victor Nana, coordonnateur général de la semaine culturelle. Les participants de ce rendez-vous vont selon un calendrier préétablie, faire ressortir les différents arts culinaires, traditionnelles et culturelles de chaque localité. Cette semaine selon les organisateurs a pour but de faire revivre la culture qui se pratique dans les lieux ancestraux. Pour eux, ce rendez-vous, n’est pas une exhibition, mais plutôt un lieu par excellence de promotion de la culture du département du Ndé à Bertoua.

L’ouverture officielle de cette semaine culturelle s’est faite par une grande caravane qui avait pour itinéraire la place des fêtes de Bertoua au foyer Ndé avec la participation des associations “ Bandounga, Bangangté, Bahouoc, Balengou, Batchingou, Bakong, Bazou de Nkoh-Fi, Bangoua, Fogan, Bamaha. Sans oublier les grandes communautés du Ndé et ressortissants… Le tout sous une bonne sécurité rassurée par le commissariat central de céans.

Bossis Ebo’o, 237online.com

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer