Société

Cameroun: La jeunesse de Dimako appelle à l’unité et à la paix

Les messages véhiculés durant la grande parade du défilé du 11 février 2020 à la place des fêtes invitaient la jeunesse à plus de responsabilités.

« Non à toutes sortes de violences ; Non aux discours de haine ; Non à la sécession du Cameroun ; le Cameroun est un et indivisible ; jeunesse de Dimako, participons au développement de notre localité dans la paix et l’unité…» ce morceau choisi des messages inscrits sur les pancartes des élèves du maternelle, primaire et secondaire de l’arrondissement de Dimako dans le département du Haut Nyong à l’Est, est une preuve de la ferme détermination de la jeunesse scolarisée de cette partie du Cameroun à éradiquer et à inculquer les notions de paix aux citoyens dès le bas âges.

Dimako 11 fevrier 2020

Des chants, et autres articulations démontrées durant la grande parade du défilé à la place des fêtes de Dimako transmettaient des messages de patriotisme. À l’instar du sketch du lycée classique et moderne de la ville « La lettre d’un soldat» qui a fait couler les larmes aux nombreux spectateurs venus vivre ce rendez-vous d’expression de la jeunesse. C’est sous le thème : « Jeune, Paix, décentralisation et participation à la gouvernance pour un Cameroun nouveau» que Blaise Mvondo Nkoulou sous-préfet dudit arrondissement a présidé l’événement, qu’assistaient Frank Apolinaire NGUY, Délégué d’arrondissement de la jeunesse et de l’éducation civique ; Onesine Ebongue Ebongue, maire sortant de la commune de céans et de Roussel ADAM TOMBOKA, président du CNJC dudit l’arrondissement

C’est aux environs de 09 heures et demie que l’autorité administrative de céans est arrivé au lieu de cérémonie. Après l’exécution de l’hymne national et l’audition du discours du chef de l’État, le programme de la célébration de la 54e édition de la fête de la jeunesse le 11 février 2020 à Dimako pouvait alors se dérouler.

Le train du défilé s’est ouvert par le drapeau géant ; l’effigie du chef de l’État et la banderole. Le bouquet d’ouverture était conduit par les majorettes du lycée classique et moderne de Dimako et le carré spécial des meilleurs élèves des établissements scolaires de l’arrondissement qui ont reçu les félicitations particulières du sous-préfet et sa suite

Trois écoles maternelles publiques et privées ; plus de 15 écoles primaires publiques et privées ; trois établissements scolaires et quatre associations et mouvements de jeunes sont passés pour donner un sens à l’événement du jour.

Dimako 11 février 2020 autorités administratives

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer