Politique

Politique : Martin Camus Mimb s’allie à Cabral Libii

Le journaliste a félicité l’homme politique quant à sa ténacité sur la scène politique, ce mercredi 12 février 2020 via Facebook.

Le célèbre journaliste sportif s’est visiblement remis de l’agression dont il a été victime à son domicile, dans la nuit du 31 janvier au 1er février dernier. Etant activiste, il a repris ses publications sur Facebook depuis le 3 février dernier, après le fâcheux incident survenu chez lui. La vie semble avoir repris son cours puisqu’il poste des photos ou il affiche une bonne mine. Ce mercredi 12 février, le patron de Radio Sport Info (RSI) a écrit sur le candidat malheureux à la dernière présidentielle Cabral Libii. Le journaliste apprécie la ténacité de son compatriote sur la scène politique, alors que certains pensaient qu’il ne tiendrait pas bien longtemps. Il l’invite par conséquent à continuer dans la même lancée.

Voici l’intégralité de la publication de Martin Camus Mimb :

« RAFRAICHISSANT !
Lors de la présidentielle, il était recommandé de ne pas s’emballer sur ce qui pouvait n’être qu’un coup de foudre passager. Certains de ses détracteurs ne lui donnaient même pas six mois d’expérience de vie, parce que soutenaient-ils à l’époque, sans appareil politique, sans élus, il lui était impossible de survivre. Et quand s’est ajouté la relative brouille avec le parti Univers, beaucoup ont signé son acte de décès et programmé des obsèques. Sauf qu’il a fait mieux que ressusciter. Il a réussi à convaincre une horde de jeunes, que le moment était venu pour lancer le grand assaut. Nourane Foster… Nadine Enoumedi… Regine Mathio… Jean Louis Batoum… Yves Mbami ont organiséla battue. Le panier de chasse n’est pas négligeable. Le Nyong et Kelle et le Sanaga Maritime sont bouleversés, me Nkam est en Effervescence, le Grand Nord lui offre l’étreinte, le Mbam l’accueille, l’Ouest lui offre l’hospitalité… Cabral Libii vient de gagner le pari du renouvellement de l’élite politique. En 1958, lorsqu’un gamin de 16 ans appelé Edson Arantes Do Nascimento crevait l’écran par son talent à la coupe du monde, beaucoup avaient parlé qu’il finirait parmi les grands c’est sûr. Très peu savaient qu’il finirait Roi… TOUT EST POSIBLE… dans la persévérance. C’est le Cameroun que j’adore…

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer