Société

Cameroun : Il fournissait des faux visas

Salomon Bile plaide non coupable pour les faits d’usage de faux en écritures publiques et authentiques.

L’incident a eu lieu courant de l’année 2020. L’accusé est mis aux arrêts par les éléments de la brigade des frontières à Douala. Salomon Bile a perçu la somme de 26 millions de francs cfa de ses victimes pour leur produire des visas pour le Canada.

Lors de leur voyage en septembre 2020, les dames sont interpellées par la brigade des frontières. Les cachets apposés sur leurs passeports sont des faux. Les enquêtes menées ont permis d’appréhender l’accusé Salomon Bile. Mis en détention provisoire depuis le 26 mars 2021, il connaitra la décision du tribunal le 15 juillet. Par ailleurs, le procureur requiert sa culpabilité.

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page