Société

Cameroun : 30.000 Fcfa à payer pour le test Covid-19

Comme annoncé le 6 avril dernier, le paiement du test Pcr prend effet ce mercredi dans les villes de Yaoundé, Douala et Garoua.

30.000fcfa, c’est le montant que doivent désormais débourser les usagers désireux d’effectuer un test pcr contre le coronavirus. Prescrite le 6 avril dernier par Ferdinand Ngoh Ngoh, Secrétaire général à la présidence de la république (Sgpr), cette mesure n’était pas encore effective dans les différents centres de testing des usagers. Seulement, une note signée hier de Manaouda Malachie, ministre de la Santé publique (Minsanté) informe que: « le paiement des tests de dépistage Pcr contre le Covid au taux forfaitaire de trente mille (30.000Fcfa) francs, et désormais consacré par l’Ordonnance nº2022/001 du 02 juin 2022 s’effectue à compter du mercredi 15 juin 2022, à travers la plateforme de dématérialisation des recettes publiques du ministère des Finances, à l’adresse suivante: https://tresorpublic.cm ».

Si certains citoyens restent de marbre face à cette annonce car: « le Cameroun était encore l’un des rares pays au monde à effectuer des tests Pcr gratuitement », d’autres par contre y voient un moyen de légaliser ce qui se faisait déjà en back office. « J’ai eu à payer plusieurs fois pour mes tests Covid, et ce bien avant que la note d’avril ne soit connue. Donc cette fois l’argent que nous les voyageurs allons débourser ne rentrera plus dans la poche du personnel de santé, mais bel et bien dans les caisses de l’Etat. D’où la nécessité de sécuriser les moyens de paiement. Nous espérons également que cet argent sera utilisé à bon escient », affirme Arthur Mpondo, usager.

Pour ce qui est des moyens de paiement des 30.000 Fcfa, le Minsanté explique que ceux qui ne pourront pas effectuer le paiement via l’adresse indiquée plus haut, ils pourront également le faire sur: « les sites de paiement physique au Laboratoire national de Santé publique à Yaoundé, à l’hôpital Laquintinie à Douala et au Centre hospitalier régional de Garoua ». Toutefois, Manaouda Malachie précise que la mise en place des autres sites de paiement physique est imminente dans la ville de Bafoussam, ainsi qu’à tous les postes de santé aux frontières. C’est une fois le paiement effectué que l’usager pourra se rendre dans l’un des sites de prélèvement du réseau de laboratoires agréés, menu du code unique généré lors de son enrôlement et de son reçu de paiement, pour la réalisation des tests Pcr.

Manaouda Malachie invite les usagers à prendre des renseignements et à dénoncer tout abus au numéro vert « 1510 »

Murielle Tchoutat / 237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page