Société

Cameroun – Assassinat Me Henry Kemende : Le bâtonnier appelle à la retenue et à la prudence

Les membres de l´Ordre se sont trouvés être les cibles des multiples attaques depuis 24h, en particulier ceux des confrères résidant dans les régions en proie aux violences de diverses sources.

Suite à l´assassinat de leur confrère Me Henry Kemende Gamsey, survenu le 11 janvier 2022 à Bamenda, aux environs de 20h des suites de blessures consécutives à une agression à mains armés, le bâtonnier de l´Ordre, Me Claire Atangana Bikouna, monte au créneau. Elle invite ses confrères à plus de vigilance en attendant les conclusions de l’enquête devant élucider les circonstances de cet acte crapuleux, le message est contenu dans la lettre adressée aux avocats hier jeudi.

Les membres de l´Ordre se sont trouvés être les cibles des multiples attaques, en particulier ceux résidant dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, le Bâtonnier de l´Ordre des avocats du Cameroun, les invite à la retenue et à une extrême prudence. « Dans l´attente des suites de l´enquête ouverte par les autorités pour élucider les circonstances de cet acte crapuleux afin de traduire devant la justice les auteurs, j´ appelle chacun d´entre eux à la retenue et à la plus extrême prudence, en particulier, ceux des confrères résidant dans les régions en proie aux violences de diverses sources. Ceci est d ́autant plus crucial que les membres de notre Ordre se sont trouvés être les cibles des multiples attaques depuis 24h avec notamment les blessures par balles de Me Ivoh Aloh Njuh à Buea », écrit Me Claire Atangana Bikouna, qui présente ses condoléances les plus attristées à la famille du confrère défunt, tant à son nom propre qu ́à celui du barreau tout entier.

Une grosse perte pour le barreau, Me Henry Kemende Gamsey s’étant illustré par la production d´un recueil de textes essentiels de la profession en français et en anglais, devenu un important outil de travail pour les avocats, lui qui défendait les intérêts de la profession ces deux dernières années. « Notre regretté confrère Kemende Henry Gamsey qui était aussi sénateur de la République a été membre du conseil de l ́Ordre de 2008 à 2018 et représentant du Bâtonnier dans la région du Nord-Ouest de 2008 à 2012, puis de 2015 à 2018, période au cours de laquelle il s ́est illustré par la production d ́un recueil des textes essentiels de notre profession en français et en anglais devenu un outil de travail important pour nombre d´avocats ».

Me Henry Kemende, était reconnu comme le véritable défenseur des intérêts de la profession, face aux atteintes de l´exercice professionnel ces deux dernières années. « En sa qualité de sénateur, il a, ces deux dernières années, assuré avec brio, persévérance et compétence les intérêts de notre profession face aux atteintes de notre exercice professionnel. Qu´il soit remercié pour les services rendus à l´Ordre des avocats au Barreau du Cameroun et que Dieu ait son âme », indique Me Claire Atangana Bikouna, qui rappelle les circonstances du drame ayant couté la vie à cet éminent avocat.

Il ressort des informations reçues de diverses sources, que Me Henry Kemende Gamsey a été braqué aux alentours de « Miles 2 Nkwen » par des hommes armés, arrivés à bord des motos. Il a été contraint de les suivre avec son véhicule dont ils ont pu prendre le contrôle avant de l´expulser quelques mètres plus loin. Blessé par balles et appelant au secours, pendant que le véhicule poursuivait sa course conduit par les agresseurs.

Moïse Moundi / 237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page