Société

Cameroun : 3 enfants décédés dans un incendie à Douala

L’auteur de ce fait macabre, qui a eu lieu au matin de ce vendredi 11 décembre 2020, est le grand-père de ces bouts de choux.

Une affaire défraie actuellement la chronique à New-Bell, un quartier chaud de la cité économique Douala. Les faits ont ce lieu ce vendredi 11 décembre 2020 en matinée lorsqu’il était environ 6 heures. Il s’agit d’un incendie qui a détruit un domicile privé dans cette partie du Cameroun, le pays de Samuel Eto’o (meilleur joueur africain de tous les temps).

Le bilan provisoire de ce facheux incident fait état de 3 morts au total. Tous sont des enfants. Le premier est àgé de 3 semaines. Le second a 2 ans. Le troisieme et le plus grand a 3ans. Ceux-ci ont donc rendu les âmes, après avoir succombé à leurs graves blessures causées par des brulures du feu. Ces derniers étaient endormis au moment où les flammes ont envahi les lieux.

Lire aussi
Cameroun - CovidGate : Où sont passées les motions de soutien ?

L’auteur du drame est clairement connu. C’est le grand-père des défunts et propriétaire du domicile par ailleurs. Il est l’oncle de leur mère. Celui aurait agi ainsi sous l’effet de la colère. Un sentiment qui aurait dominé son état d’esprit après une violent dispute avec les membres de sa famille à l’issue de laquelle il aurait demandé à la jeune dame mère des 3 enfants de quitter sa maison.

Un témoin a raconté ce qui s’est passé ce matin au micro de Radio Equinoxe: « ll a brulé la maison-ci il était environ 5 heures 30. Il y’avait des bébés à l’intérieur. Ses propres enfants se sont aussi tous brulés . Il a eu des problèmes avec sa famille et il leur a dit de liberer sa maison. Il les menacé que si personne se sort, il brûle la maison. Les gens croyaient que c’était des blagues. Il a acheté de l’essence, fermé toutes les portes et a brulé la maison. Et lui-même s’est également brulé », relate cet homme.

Lire aussi
Cameroun - Jean Robert Wafo : « Les détournements doivent être assimilés à des actes de terrorisme »

Et malheureusement , l’un des voisins qui tentaient de dissuader l’auteur de l’incendie, après qu’il ait aspergé de l’essence, s’est aussi brulé au troisieme degré. Il a été conduit à l’hôpital de district de Deido, puis transféré à l’hôpital général de Douala. « Son cas est grave. Il S’est très mal brulé a », a déclaré le frère du blessé grave.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page