Blinken ordonne de débloquer à l’Ukraine 200 millions de dollars d’aide militaire

Antony J. Blinken

Le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, a ordonné, sur la base du mémorandum du président Joe Biden, de débloquer une aide militaire à l’Ukraine, dont le montant pourrait aller jusqu’à 200 millions de dollars.

« Ce paquet comprendra une assistance à la défense pour aider l’Ukraine à faire face aux menaces des véhicules blindés et des aéronefs », a-t-il déclaré dans une déclaration écrite publiée samedi par le département d’État. Ainsi, le montant total de l’aide à la sécurité allouée par l’administration actuelle à Kiev s’élèvera à plus de 1,2 milliard de dollars, a-t-il précisé.

« L’Amérique et ses alliés soutiennent leurs [des Ukrainiens] efforts axés sur la défense du pays et des concitoyens et appellent la Russie à reconnaître que la force ne vaincra jamais l’esprit de l’Ukraine. Nous sommes attachés à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Ukraine et nous continuerons de lui apporter le soutien nécessaire. Nous continuerons également d’accorder une aide humanitaire à ceux qui en ont besoin et de soutenir le peuple ukrainien […] par une assistance économique et dans le domaine de la sécurité », a encore souligné Antony Blinken.

Fin février, les autorités américaines ont débloqué à l’Ukraine une aide militaire de 350 millions de dollars. La chaîne NBC avait indiqué début mars que les États-Unis avaient remis à Kiev plusieurs centaines de lance-missiles sol-air Stinger, ainsi que des systèmes antichar Javelin et des munitions.

Le président Vladimir Poutine a déclaré le 24 février qu’en réponse à une demande d’aide des Républiques du Donbass, il avait décidé de lancer une opération militaire spéciale. Il a souligné que Moscou n’avait pas l’intention d’occuper des territoires ukrainiens et que l’opération avait été lancée en vue de la démilitarisation et la dénazification de l’Ukraine. Les États-Unis, l’Union européenne, le Royaume-Uni et plusieurs autres pays ont alors déclaré décréter des sanctions contre des personnes morales et physiques russes.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *