Politique

Affaire Kamto: Comment les chancelleries occidentales ont lâché Kamto et Co

Après la fameuse journée de samedi qui a vu les ambassades du Cameroun en Allemagne et en France saccagées par des personnes se réclamant de KAMTO et du MRC, une réunion de crise s’est tenue à Yaoundé par les différentes chancelleries représentées à Yaoundé.

Une décision unanime a été prise de condamner ces actes barbares et insoutenables.
Chaque participant à la cérémonie s’est senti concerné par cette violence car une ambassade représente comme tout le monde le sait un prolongement d’un État dans un autre pays…
Un rapport a été établi et envoyé à tous les gouvernements des pays ayant participé à cette réunion.
Mais auparavant, Il a été demandé dès lors à certains de briefer leurs gouvernements.
Un contact a été pris avec l’équipe KAMTO pour lui demander de condamner ces actes et de se désolidariser de cette opération.
Un délai de 3 jours lui avait servi en main propre par les services des ambassades des USA, FRANCE, BELGIQUE ET NIGERIA.
Mr Kamto était accompagné pour la circonstance de Mr Dzongang et de Mr Penda EKOKA.
Il se rapporte que Mr DZONGANG s’est montré particulièrement discourtois lors de cette entrevue.
Feu vert a été dès lors donné au gouvernement Camerounais de « nettoyer sa cour ».
C’est ainsi que les services secrets de la Présidence ont fait appel aux services spéciaux Israliens et Russes pour un État des lieux. On a donc vu débarquer à Yaoundé des barbouzes directement pris en charge par des services spéciaux depuis une semaine.
Les écoutes téléphoniques ont été accentuées et comme rien ne se fait au hasard dans ce milieu, le Minrex a été chargé de contacter les services des l’UA et des Nations Unies pour présenter les charges qui pèsent sur les détenus. Lors de la réunion de la dernière réunion de l’UE à Addis à Abeba, la délégation camerounaise conduite par le tout nouveau Premier Ministre John Ngute a multiplié les contacts et les campagnes de sensibilisation tout en détruisant la campagne orchestré par Kamto lors de son voyage à Addis Abeba une semaine après les élections.
Il faut noter que cette diplomatie efficace s’était mise en branle bien avant et on a noté la rupture des plusieurs contrats de consultant du Pr Kamto dont les plus important avec la Guinée Équatoriale, la Lybie, les Nations Unies, la Côte d’Ivoire…

À Addis Abeba, là encore la réponse est sans équivoque: « nettoyer votre cour et assurer juste la sécurités des biens et des personnes qui représentent la majorité silencieuse au Cameroun ».
Pendant tout ce temps, des élites du Septentrion du Pays et ceux du Centre/Sud et Est ont multiplié des réunions pour s’assurer que leurs ressortissants se tiennent prêts à dénoncer toute tentative de perturbation à l’ordre public.
Pour calmer le jeu sur le front Est et Centre, le Ministre de l’Administration territoriale Mr Atanga Nji effectue une tournée historique dans l’Adamoua où les Lamibés du Nord ont manifesté leur soutien.
A l’Ouest du Cameroun, Le Conseiller Spécial de la Présidence Mr Sindjoun Pokam est chargé de rallier les chefs Bamilekés au nettoyage des « mauvais grains dans les cour des chefferies traditionnelles ».

Trois jours de travail et de suivi des conversations téléphoniques et des mouvements des fonds par des spécialistes Russes et Israéliens font ressortir un vaste complot concocté par un vaste réseaux des hommes politiques et surtout des hommes d’affaires proches du régime.
« Ceux déjà identifiés sentent déjà la pression monter dans leur entourage et ont perdu du sommeil » indique une source proche du pouvoir.
« Nous allons les asphyxier financièrement et les isoler politiquement…
» ajoute t-il l’air grave.
« Pour ceux qui ont vécu la période après le 6 Avril ‘84, nous ne sommes pas loin de cette époque sauf que cette fois nous avons à faire à des gens qui ont tout à perdre et sont assez fourbes mais derrière eux sont cachées des personnalités de l’élite Beti ayant trempees et poursuivies dans des affaires de détournement de deniers publics, je vous garantis que la République va survivre cette fois aussi et une nouvelle alliance plus solide va se dessiner pour l’avenir de ce pays »

Commenter avec facebook

Source
Bobongué Harold, Herald Cameroon News
Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer