Société

Yaoundé dans le noir: Encore 48 heures pour achever les travaux

Des experts de la Sonatrel et d’Eneo sont sur le terrain depuis une semaine.

Face aux cris de détresse des Yaoundééns qui sont parvenus jusqu’aux oreilles du Chef de l’Etat, des grands moyens ont été déployés pour que la cité capitale, soumise depuis près d’une semaine à un rationnement de l’énergie électrique suite à l’incendie du poste électrique BRGM de Melen , retrouve sa quiétude.

Sur haute instruction du Chef de l’Etat, et grâce à la diligence du ministre de l’eau et de l’énergie et celui des finances, les 19 cellules importées pour remplacer celles consumées par les flammes, sont installées nuit et jour depuis le 14 août dernier par les experts des sociétés Sonatrel et Eneo. Conformément au calendrier fixé par Gaston Eloundou Essomba , le ministre de l’eau et de l’énergie, les travaux doivent s’achever ce Mercredi au plus tard. Ce, d’autant plus que le Minee avait donné 7 jours aux responsables des sociétés suscitées pour résoudre le problème.

En rappel, le 11 Août dernier, le ministre de l’eau et de l’énergie a publié une note d’information dans laquelle il situe l’opinion publique nationale sur les causes réelles des perturbations dans la distribution de l’énergie dans la cité capitale depuis une semaine. En lisant ce document, il est à noter que c’est un incendie survenu dans la nuit du mardi 07 Août 2019 au poste du BRGM situé au quartier Melen qui est à l’origine de l’incident. « Des équipes d’experts des sociétés en charge du transport (Sonatrel) et de la production (Eneo), sont à pied d’œuvre depuis lors, afin d’un retour à la normale de la situation », renseigne Gaston Eloundou Essomba.

Lire aussi
Cameroun: Ngalle Bibehe consolide le vivre-ensemble dans la Sanaga Maritime

Par ailleurs , le ministre de l’eau et de l’énergie , a prescrit après une réunion de crise avec toutes les parties prenantes ,une série de mesure dont , la reprise des clients précédemment alimentés par le poste victime de cet incident par des postes voisins ,notamment ceux de Kondengui et Ngousso ; l’alimentation prioritaire des zones sensibles telles que les hôpitaux et les infrastructures de distributions de l’eau située dans le périmètre sinistré ; la mise en place d’un programme de rationnement de courant électrique entre les quartiers de la capitale afin d’atténuer le désagrément de certains ; la mise en œuvre d’un plan de communication en situation de crise pour informer les abonnés impactés par cet incident et l’ensemble des populations ; et la réhabilitation du poste BRGM de Melen dans les délais les plus brefs.

Lire aussi
Terrorisme: 11 ans de prison pour un américain d’origine camerounaise

Aussi, « le Ministre de l’eau et de l’énergie remercie les populations et les opérateurs économiques pour leur compréhension, leur indulgence et leur patriotisme à la survenue de cet incident d’origine technique et réitère sa sollicitude ainsi que celle du gouvernement à apporter des solutions aux problèmes qui touchent au bien-être des populations ». Enfin, le patron de l’eau et de l’énergie, « tient à rassurer l’opinion publique que des solutions sont entrain d’être implémentées en procédures d’urgence et qu’un retour à la normale se fera dans les plus brefs délais ».

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer