Six pays africains pourront lancer leur propre production de vaccins à ARN messager (OMS)

Tedros Adhanom Ghebreyesus

Six pays d’Afrique ont été choisis pour héberger leur propre production de vaccins à ARN messager (ARNm), en tant que premiers bénéficiaires du programme mondial de l’OMS pour la production de ces vaccins, a déclaré le directeur général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus au 6e sommet Union européenne-Union africaine, à Bruxelles.

« La pandémie de Covid-19 a montré mieux que n’importe quel autre événement que s’en remettre à une poignée d’entreprises pour fournir des biens publics mondiaux est restrictif et dangereux », a-t-il noté.

Il est précisé que l’Afrique du Sud, l’Égypte, le Kenya, le Nigeria, le Sénégal et la Tunisie ont été choisis par l’Organisation mondiale de la santé afin de permettre au continent africain, qui a souffert d’un accès restreint aux vaccins anti-Covid, de fabriquer ses propres vaccins pour lutter contre la pandémie de coronavirus mais aussi d’autres maladies.

Le rôle du programme mondial de l’OMS est de veiller à ce que les fabricants de ces pays disposent du savoir-faire nécessaire pour produire des vaccins à ARNm à grande échelle et conformément aux normes internationales.

Selon les données de l’OMS, à la date du 17 février, 416.614.051 personnes dans le monde ont été touchées par le Covid-19 depuis le début de la pandémie, 5.844.097 personnes en sont mortes. En dernières 24 heures, 2.023.138 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *