Politique

Saint Eloi Bidoung: « La politique s’accommode très mal du mensonge »

« Le Mrc est un jeune parti politique, qui n’a pas tardé à trouver ses marques sur l’échiquier politique national. Sauf que la politique s’accommode très mal du mensonge et de la duperie et j’ai la ferme conviction que c’est sur ce prisme que le Pr Maurice Kamto a inscrit son meeting.

Lorsqu’un Homme perd le sens des valeurs, il faut reconnaitre qu’il devient fou. Il a pris sur lui d’entrainer le Cameroun dans une situation difficilement maitrisable mais en plus, il a jeté en pâture toute une tribu. Aujourd’hui nous voyons les tensions sociopolitiques qui existent entre les tribus béti et bamiléké, chose qui ne ce sont jamais déroulées. Pour ma part, ce style de personnes ne peut-être qualifié de professionnels politiques, mais de brigands. Ils se sont introduis dans l’arène avec pour but de tout détruire, de prendre le pouvoir par des méthodes peu démocratiques, par la force, à la limite dans le sang.

Lire aussi
Jean Jacques EKINDI en colère contre le sous préfet de Douala 1er

Heureusement, le professeur a été rattrapé dans ses scénarios par la réalité. Le Mrc n’est qu’une grosse carapace, qui a compris que la communication était une très grande arme politique, hélas, ne s’en est servi sans réserve, sans mesure et sans retenu. Et de la déception à la grande désillusion, je crois que le Pr Maurice Kamto n’a pas eu d’autre choix que de trucider son parti pour sauver sa tête. Il est devenu fou.

Quand on atteint un niveau intellectuel comme celui du professeur, on est convaincu qu’on peut convaincre les gens que ce qui est mauvais peu être bien ou se rattraper. La carrière politique du Pr Maurice Kamto est achevée, personne ne peut plus croire en lui. Et il emporte avec lui et dans un cynisme à nul autre pareil, des hommes qui avaient foi en lui, il a brisé des rêves, des carrières politiques. Que deviendront-ils, ceux qui sont partis des formations politiques pour rejoindre le parti. Que deviendront-ils, ceux qui ont cru en lui depuis la création du Mrc ? Que deviendront-ils, ces organes de presse qui se sont politiquement affichés ? Sans honte ni pudeur, il a tourné le dos à toutes ces personnes, qui auraient pu avoir des avenirs politiques à travers lui.

Lire aussi
Cameroun - Brigade Anti-Sardinards: La brigade extérieure de Maurice Kamto

Du coup, je ne pense pas qui puisse avoir un rebondissement politique de sa part, il ne reste qu’à voir les pages de réseaux sociaux dans lesquelles il s’est investit, l’on comprend qu’il est seul et dans l’abandon. Il ne faut plus qu’espérer qu’il ait un coup d’Etat pour que ses amis le réhabilitent mais sur le plan politique, lorsqu’on fait cinq ans à l’extérieur sans conseillers municipaux, sans députés, il n’y a pas d’avenir radieux pour ce genre de parti. »

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer