Politique

S.E Corrina Fricke, le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Cameroun chez le PM

Arrivée au Cameroun le mois dernier, S.E Corrina Fricke s’est entretenue hier avec Joseph Dion Ngute qui lui a fait un point de la situation de son nouveau pays d’accueil.

Comprendre le Cameroun et s’imprégner de son nouvel environnement de travail. Ainsi pourrait-on résumer la présence hier matin dans les Services du Premier ministre, chef du gouvernement, du nouvel ambassadeur désigné de la République fédérale d’Allemagne au Cameroun, S.E Corrina Fricke. Arrivée au Cameroun en août dernier, la diplomate allemande était en effet l’hôte de Joseph Dion Ngute.

Occasion pour les deux personnalités de parcourir la coopération bilatérale, très ancienne entre les deux pays. Face à la presse à l’issue de cet entretien d’une heure, la diplomate allemande a laissé entendre qu’elle est venue s’informer sur la situation de son pays d’accueil. «J’ai eu l’honneur que Monsieur le Premier ministre m’a expliqué la situation actuelle au Cameroun ». Au rang des informations transmises à son hôte par Joseph Dion Ngute, il y a la situation sécuritaire dans le pays. «Monsieur le Premier ministre m’a parlé de la situation dans la région de l’Extrême-Nord avec la menace de Boko Haram». Mais pas seulement. Il a également question du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Et pour le nouveau chef de la mission diplomatique allemande au Cameroun, « le Grand dialogue national a été suivi en Allemagne avec beaucoup d’intérêt. Maintenant, il est important de continuer à produire des résultats et améliorer la situation » a-t-elle fait savoir. Et de souligner que les nombreux projets engagés ou envisagés par le gouvernement dans les deux régions devraient contribuer à stopper la violence.

Lire aussi
Cameroun: Jean de Dieu Momo, le persécuteur de la République

Autre centre d’intérêt, la lutte contre la pandémie du coronavirus. « Le Premier ministre m’a expliqué ce que le Cameroun a fait dans la lutte contre le Covid-19, cette menace que nous vivons tous ensemble, que ce soit en Europe, qu’en Afrique ou ailleurs ». Et de se féliciter de ce que, comme de nombreux pays sur le â continent, le Cameroun, grâce aux mesures prises, n’a pas vécu « les scénarios horribles qui étaient projetés ». La diplomate allemande a en outre évoqué la forte communauté camerounaise installée dans son pays. « Celle-ci est très bien intégrée et elle contribue aux échanges entre nos deux pays ». Une coopération bilatérale déjà très ancienne et pour laquelle, la nouvelle représentante de la République fédérale d’Allemagne espère apporter une autre pierre à son développement, notamment dans les domaines de l’économie et de la décentralisation.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page