Société

Réseaux sociaux : Engager les jeunes contre les dérives

Contre les dérives sur les Réseaux sociaux, une conférence-débat a été organisé hier à Bafoussam par le Centre Communautaire de la Jeunesse de la Mifi.

Des jeunes du département de la Mifi comme ceux d’ailleurs sont les acteurs ou les victimes des dérives observées sur les réseaux sociaux. Celles-ci vont de la publication des images obscènes, de la vulgarisation des messages de haine, de tribalisme, pour ne prendre que ces exemples. Pedo-pornographie, vidéolynchage, vidéoagression, cyberintimidation, harcèlement, diffusion de photos privées, faux profil sont des exemples de dérives des réseaux sociaux présentés aux participants par les sensibilisateurs. Il est enregistré de nombreuses victimes à cause des dérives. Selon les observateurs de l’usage des réseaux sociaux, ces dérives sont là conséquence de la mauvaise utilisation de l’internet. Cette conférence-débat a été organisée dans le cadre de la journée mondiale pour « internet plus sûr », avec l’appel des familles à davantage sensibiliser les jeunes sur les dérives observées via ce moyen de communication réputé actuellement. Elle a coïncide avec la onzaine de la jeunesse à l’occasion de l’édition 2022 de la fête de la jeunesse au Cameroun du 11 février 2022.

Blue Solutions

A l’occasion de cette conférence organisée hier mercredi 9 février à la Pelouse de la Communauté urbaine de Bafoussam, les jeunes ont été formés sur l’utilisation responsable des réseaux sociaux, par le Centre communautaire de la jeunesse de la Mifi (Ccjm), œuvre sociale du Prof. Pascal Nguihe Kante, ministre secrétaire général des services du Premier ministre. L’objectif de cette activité est de promouvoir le comportement civique responsable des jeunes, sous la supervision de la délégation régionale de la jeunesse et de l’éducation civique, conduite par Apouwo Ndea Samuel. Les experts ayant entretenu les jeunes élèves des lycées et collèges de la ville de Bafoussam se sont penchés sur le réarmement moral, civique et entrepreneurial. Le deuxième exposé de cette rencontre avec les jeunes a porté sur l’utilisation responsable des réseaux sociaux.
Le coordonnateur du Ccjm, Samuel Nguedia, par ailleurs proviseur du lycée bilingue de Tougang II a recommandé aux jeunes presents de mettre cette formation à profit, afin d’être des modèles pour le développement du Cameroun. Pour des grands défis en perspective, la jeunesse se doit à travers l’outil informatique et les réseaux sociaux d’adopter des comportements civiques, irréprochables et veiller à les utiliser de manière responsable. Il les a d’ailleurs engagés à la lutte contre ces dérives, aux conséquences importantes.

Aurélien Kanouo / 237online.com

Un commentaire

  1. DEBUT DE SOLUTION: Chers parents, pour plus de sécurité et de contrôle, contactez l’entreprise, qui vous permet de contrôler depuis votre smartphone tout ce que vos enfants mineurs ou adolescents font sur leur smartphones (Appels, contacts, messagerie, galerie, whatsapp, facebook, etc.) tout ceci sans qu’ils ne le sache jamais.
    Aussi l’entreprise propose une formation pour leur permettre d’avoir une bonne base et de meilleurs reflexes lors de leur navigation sur les réseaux sociaux et sur internet en général.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page