Sport

Quel sera le sort de Seidou Mbombo Njoya après la sentence du TAS ? : la clarification de Fatima Samoura met fin au débat

Lui et son équipe resteront en place, pour assurer la continuité de service jusqu’aux nouvelles élections.

À la demande du Secrétaire Général par intérim de la FECAFOOT, Une note de la FIFA pondue ce jour par la Secrétaire Générale de ladite institution Fatima Samoura, vient définitivement mettre un terme aux spéculations qui ont enflammées les médias après l’annonce de l’annulation du processus électoral ayant porté à la tête de l’instance faîtière du football camerounais Seidou Mbombo Njoya.

Pour beaucoup, y compris Hamadou Babba Abdouraman, qui entrevoyait déjà un nouveau Comité de Normalisation, cette sentence invitait tout simplement le président actuel de la FECAFOOT, de libérer le plancher illico presto. Les amis de la FECAFOOT quant à eux évoquent la disposition 235 de cette sentence pour dire que le prince du Noun était plus que jamais serein dans son bureau feutré de Tsinga, et que le départ n’était pas pour demain.

Lire aussi
Blocage du championnat de football professionnel : trois ministres impliqués dans le coup

Arguments contre arguments, chacune des parties croyait dur comme fer que la vérité était de son côté. La FIFA, en l’occurrence la voie la plus autorisée dans la note du 16 janvier 2021, vient de lever le voile sur cette disposition qui prêtait à équivoque.

« Pour répondre à votre demande de précision relative à la disposition 235 de cette sentence, nous vous informons de ce qui suit: compte tenu des circonstances du cas en question, et pour les motifs retenus par le TAS, la FIFA considère également que tant la ratio legis des dispositions applicables que la nécessité d’assurer une continuité de service jusqu’aux nouvelles élections à organiser dans les meilleurs délais, justifient de laisser aux organes actuellement en place le soin d’assurer l’intérim de la FECAFOOT. La FIFA tient donc à ce que les décisions du TAS soient exécutées dans les plus brefs délais et n’entend ainsi prendre aucune nouvelle décision en l’état. », dixit Fatima Samoura, dans sa note de clarification.

Lire aussi
Le CHAN des lions A’: La sorcellerie à la place de la performance

En définitive, Seidou Mbombo Njoya en a encore pour quelques jours, voire quelques mois à la FECAFOOT. Cependant il est précisé que ce mandat exceptionnel accordé aux organes actuellement en place sera strictement encadré par la FIFA, et sera limité aux tâches permettant d’assurer la continuité des affaires courantes et celles liées à la finalisation à brève échéance du processus d’adoption des statuts et textes réglementaires requis et l’organisation de nouvelles élections. Mais sera-t-il encore candidat à sa propre succession ? wait and see !

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page