Sport

Qatar 2022 : Joseph Antoine BELL demande à Samuel ETO’O d’arrêter ses incantations

Dans un entretien, l’ancien lion indomptable Joseph Antoine BELL affirme:

« Le Brésil n’a pas annoncé qu’il allait la gagner, poursuit l’ancien gardien de Marseille et Bordeaux. Aboubakar Vincent n’a pas abordé la Coupe d’Afrique des nations en annonçant qu’il allait la gagner et il ne s’agissait que de la CAN. Il s’est brusquement fait piquer par un virus du désert (…) Ce n’est pas sérieux, j’ai pitié pour les joueurs, poursuit Joseph-Antoine Bell. Le foot se termine sur le terrain, comme il n’y a qu’un seul vainqueur, cela se terminera par la faute des footballeurs pour trente et une équipes.

Lire aussi
Fécafoot : Les choses sérieuses ont commencé au CTFP

Quand ils ne l’auront pas gagnée, à la fin, ce sera à cause d’un gardien, d’un défenseur qui a été lent, d’un attaquant qui a manqué un but (…) qui a lancé la mode, les joueurs se sont sentis obligés de suivre. Emboîter le pas à son président, c’est politiquement correct, mais cela montre leur manque de personnalité .

(…) Ce qui fait mal, c’est qu’il s’agit de deux personnes d’expérience, ils ont joué deux Coupes du monde ensemble [2010 et 2014], et le meilleur joueur de toutes les planètes [il parle de Samuel Eto’o] et Aboubakar, qui n’en était pas loin, ne l’ont pas gagnée (…) Attention ! Je suis évidemment supporteur du Cameroun, souligne cette voix critique du football camerounais, mais il faut être lucide et revenir à la réalité, pas aux slogans ni aux incantions. »

Lire aussi
Cameroun - Victor Ngango, Events & Sponsoring Manager MTN Cameroon : "Le football chez MTN c'est une religion comme chez tous les Camerounais"

BORIS BERTOLT

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page