Société

Poliomyélite : une campagne de vaccination démarre vendredi 18 septembre au Cameroun

Les responsables de la santé appellent à la collaboration des parents, malgré la réticence de certains.

Une campagne de vaccination des enfants âgés de zéro à 59 mois est prévu commencer dès 18 septembre prochain dans les Régions de l’Adamaoua, du Centre de l’Est de l’Extrême-Nord du Littoral et du Nord. Le Cameroun admis récemment au rang des pays libres de poliovirus compte ainsi maintenir son statut pour cette campagne. Les responsables de la santé appellent à la collaboration des parents. Seulement à quelques jours dans la ville de Yaoundé Région du Centre certains parents refusent de faire vacciner leurs enfants.

Samba Jacques parent donne les raisons de son refus : « je ne suis pas au courant qu’il y a campagne, on n’a pas confiance… Mes enfants, je ne parles pas des enfants des autres, personne ne doit faire le vaccin. » Le comble dans cette histoire c’est que ce monsieur n’est pas le seul parent à prendre cette décision ferme. Bon nombre ne croit plus aux campagnes de vaccination gratuite. Et l’actualité sur la crise sanitaire qui sévit vient davantage enfoncer le clou. Albert Tchoumo débrouillard : « Moi étant enfant j’ai fait tous les vaccins, mais maintenant c’est tout le monde qui a peur. Il faut d’abord une vraie sensibilisation, il faut d’abord que le gouvernement sensibilise les gens, qu’il ramène la confiance au sein des population en leur faisant savoir que tout ce qu’elles entendent n’est que de la polémique ».

Pourtant, plusieurs enfants meurent chaque jour dans le monde à cause de cette maladie, et l’objectif de la campagne est de renforcer l’immunité collective chez les enfants de moins de cinq ans contre le virus de type B. La vaccination se fera de porte à porte et dans les postes fixes. Cependant, il est à noter qu’après cette première opération qui ira jusqu’au 18 septembre prochain, il est prévu le second passage qui va s’étendre du 9 au 11 octobre de cette année. Et en dehors de la vaccination, la chasse des cas de poliovirus sauvage, de rougeole, de fièvre jaune entre autres fait également partie de la mission.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page