Paul Biya s’adresse à la jeunesse camerounaise: « Nous sommes le Continent »

Paul BIYA 10 fev 2024

Ce vendredi 10 février, veille de la célébration de la Fête de la Jeunesse, le président Paul Biya s’est une nouvelle fois adressé directement à la jeunesse camerounaise par le biais des médias publics et digitaux. L’occasion de revenir sur les sujets qui préoccupent cette frange de la population, du sport à la vie chère en passant par l’emploi. Analyse des points forts de ce discours présidentiel.

La déception après l’élimination des Lions à la CAN 2023

Le chef de l’Etat a d’abord eu une pensée pour la récente élimination précoce des Lions Indomptables en 1/8ème de finale de la Coupe d’Afrique des Nations en cours en Côte d’Ivoire. Un sujet qui tenait particulièrement à cœur des jeunes supporters camerounais après le sacre à domicile l’an passé.

Tout en saluant « la dignité dans la défaite » des coéquipiers de Vincent Aboubakar, Paul Biya a exhorté à « reprendre le combat » pour que le Cameroun renoue au plus vite avec les succès continentaux. Et rappelé que la réussite passera aussi par une meilleure organisation administrative de la discipline au pays.

Le défi de l’emploi des jeunes

Autre thème phare aux yeux de la frange juvénile de la population : l’emploi. Sur ce sujet ultra-sensible, Paul Biya a tenu à rassurer les jeunes sur sa détermination à « mettre en place un mécanisme compétitif de développement des compétences ».

Une allusion aux prochaines Assises nationales sur l’emploi et la formation professionnelle qui se tiendront en mars prochain pour répondre à l’urgence d’insérer les millions de jeunes camerounais dans le marché du travail.

Le pouvoir d’achat malmené par la vie chère

Par ailleurs, le président de la République est longuement revenu sur la délicate question de la vie chère et de la préservation du pouvoir d’achat des ménages camerounais, durement touchés par la récente flambée des prix du carburant.

Tout en assumant des « contraintes budgétaires » ayant motivé cette hausse des tarifs à la pompe, Paul Biya a rappelé avoir donné pour instruction de geler les prix du gaz et du pétrole lampant. Et évoqué des concertations en cours avec les syndicats pour limiter l’impact inflationniste, répondant ainsi aux vives inquiétudes de la jeunesse sur son avenir.

Joël Mbida pour 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *