International

Opter pour la meilleure application de trading social en Afrique

Le choix d’une bonne application de trading est crucial pour la réussite de vos négociations. Il est primordial d’opter pour un bon courtier offrant une plateforme qui convient à vos besoins. Certains courtiers ou plateformes de trading se distinguent par leur offre de réseau social de traders. Si depuis l’Afrique vous vous intéressez au trading social, voyons comment choisir la meilleure application de trading pour adopter ce style de négociation.

Le nombre d’utilisateurs du courtier

Le principal avantage des plateformes de trading social est qu’elles vous permettent de bénéficier de l’expérience d’autres traders qui se sont inscrits sur la même plateforme. Puisque l’on parle de réseau social de traders, il est important que votre application dispose d’un grand nombre d’utilisateurs. Plus le nombre d’utilisateurs est conséquent, plus il y aura d’analyses techniques et fondamentales à partager. En outre, plus la variété de styles et des techniques de trading sont diverses, plus il devient facile de diversifier son portefeuille grâce aux fonctionnalités de copy trading.

eToro qui est l’un des courtiers les plus populaires au monde compte plus de 13 millions d’utilisateurs. De ce fait, son réseau social de traders est très animé et l’on trouve facilement des analyses ou points de vues des autres membres sur les instruments les plus négociés tels que l’action Apple, la paire de devises EUR/USD ou le Bitcoin.

La régulation

C’est le point le plus important pour débuter en trading social. Il existe des dizaines de courtiers offrant des fonctionnalités de réseau social, mais tous ne se valent pas. La régulation par une autorité de marché oblige le courtier à se conformer aux règles établies par les différentes juridictions sous lesquelles il opère.

Lire aussi
Hakim Ziyech et l’ambitieux et passionnant projet de Chelsea

Pour atteindre un grand nombre de prospects, les plateformes de trading social s’enregistrent auprès de plusieurs autorités locales de marchés financiers tels que la CySEC en Europe, la FCA au Royaume-Uni ou l’ASIC en Australie.

En Afrique, le régulateur qui s’illustre le plus est le FSCA en Afrique du Sud. Bien qu’il y ait une absence de régulation stricte en Afrique, les courtiers régulés par les organismes de renom peuvent dans la plupart des cas proposer leurs services dans le continent.

La plateforme eToro n’est pas officiellement régulée au Cameroun, mais peut tout de même offrir ses services de courtage et de trading social dans le pays. Zulutrade, qui est une plateforme de trading social polyvalent prenant en compte plusieurs courtiers, est régulé en Grèce et offre ses services dans la plupart des pays du monde.

Les instruments financiers négociables

La diversité des instruments offerts par les courtiers est un élément important à considérer. La variété des instruments offerts par la plateforme affecte le niveau de diversification que vous pouvez avoir. Il est donc important de savoir au préalable si l’application en question offre les actifs sur lesquels vous voulez négocier.

Les applications de trading social les plus populaires offrent pratiquement toutes les classes d’actifs les plus populaires : actions, Forex, cryptos et les métaux. Si vous voulez négocier un instrument en particulier, il est important de vérifier s’il est bien offert dans l’application.

Lire aussi
Yannick Fokam: « la Brigade Anti-sardinards (BAS) Suisse réagira en temps opportun à toute répression policière »

Les courtiers compatibles

Certaines applications de trading social permettent aux traders de différents courtiers de se copier mutuellement. C’est le cas de Zulutrade. C’est une plateforme de trading social qui se connecte à différents courtiers Forex et CFD via la plateforme de trading Metatrader.

Ainsi, les utilisateurs peuvent se servir de la plateforme Metatrader 4 et Zulutrade pour envoyer des signaux de trading ou en recevoir auprès d’autres membres, quels que soient leurs courtiers.

D’autres courtiers comme eToro par contre ne proposent que leurs propres plateformes de trading. Ces plateformes sont mieux outillées pour le trading social, mais ne prennent pas en charge d’autres courtiers. Le copy trading se fait unique entre clients du courtier.

Le trading automatisé est-il autorisé ?

Certaines plateformes de trading social autorisent le trading automatisé. Ainsi, les développeurs doués peuvent créer plusieurs robots et automatiser leur service de copy trading. Si votre approche est plutôt orientée vers le trading automatisé, votre choix doit se tourner vers les plateformes polyvalentes qui prennent en charge plusieurs courtiers en même temps ainsi que Metatrader.

Pour les investisseurs ne souhaitant que suivre des traders plus expérimentés toutes les plateformes régulées de trading social peuvent leur convenir sachant que le copy trading est automatisé.

Afficher plus

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page