Sport

Affaire LFPC/FECAFOOT : le bras de fer continu, malgré la médiation de la FIFA

Dans une correspondance adressée à la Fédération camerounaise de Football, la FIFA semble donner quitus à cette dernière d’organiser le championnat professionnel saison 202O – 2021 dans les brefs délais.

Toute chose qui semble remettre en cause l’application de la sentence du 14 septembre dernier du Tribunal Arbitral du Sport (TAS), brandit par la Ligue Professionnelle de Football, qui par ailleurs fait une autre interprétation de cette correspondance.

Dans sa correspondance datant du 16 novembre dernier, la FIFA en sa qualité d’instance faîtière mondiale, et dans le souci de résoudre les différends existant entre la FECAFOOT et la LFPC entend envoyer dans les semaines à venir une délégation à Yaoundé, dans une logique d’apaisement et de rassemblement. Toute chose qui n’a pu être faite vendredi dernier lors de la réunion tripartite qu’elle a tenu par visioconférence, dans l’optique de permettre aux acteurs premiers du football que sont les joueurs, de renouer avec les aires de jeu. La FIFA, indique par ailleurs que la FECAFOOT se doit sans tarder, de prendre toutes les mesures permettant la reprise, sous son égide du championnat professionnel interrompu.

Lire aussi
Bras de fer LFPC/FECAFOOT : Paul Biya instruit de mettre rapidement un terme à la cacophonie

Pour les pensionnaires de Tsinga, c’est clair, la FIFA lui donne mandat d’organiser le championnat. En sa qualité de membre de la FIFA, la FECAFOOT doit exercer ses droits et obligations d’organiser les compétitions. C’est pourquoi, faisant suite à cette correspondance, elle a saisi le taureau par les cornes, et annonce pour ce dimanche 22 novembre, le démarrage du championnat professionnel élite one. Et pour cela, une programmation y afférente sera rendue publique très bientôt, afin de permettre aux équipes d’affiner les préparatifs.

Cependant, il est à souligner à grand trait que la partie adverse, en l’occurrence la Ligue de Football Professionnel, qui de bonne guerre brandit une décision du TAS a immédiatement réagi. Pour elle, la Fédération Internationale de Football Association, en demandant la reprise du championnat du football interrompu fait clairement allusion au championnat lancé par la FLPC, le premier novembre dernier, dans le souci d’une meilleure préparation de la sélection nationale A’. C’est pourquoi la Ligue de Football Professionnel reprendra le championnat ce samedi 21 novembre 2020

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page