CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
4890
Actifs
2860
Guéris
1865
Décès
165
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 25 mai 2020
AfriqueInternational

“OnFaitEnsemble” : Le mouvement pour éradiquer le coronavirus en Afrique

Kabakoo Academies a mis sur pied le mouvement « OnFaitEnsemble », pour éviter que la pandémie de Covid-19 ne prenne plus d’ampleur en Afrique.

Nul n’ignore la triste réalité. Malheureusement, il n’y’a pas encore de médicament pour soigner les patients atteints de coronavirus. La pandémie qui a déjà fait des millions de morts à travers le monde ne cesse de gagner du terrain. Apparue le 14 décembre en Chine, le Covid-19 s’est répandu sur tout l’ensemble du territoire chinois. Le virus est ensuite arrivé en Amérique et en Europe, par le biais des voyageurs. En cette fin de mois de mars de l’année 2020, le continent européen en est l’épicentre mondial.

Le Covid-19 n’a pas arrêté sa course folle là. Il s’est aussi propagé en Afrique. Ce continent recense des personnes contaminées tous les jours, depuis quelques mois. On y enregistre plus de 700 morts et pas moins d’une vingtaine de cas confirmés, à ce jour. Parmi, les disparus, une haute personnalité. Il s’agit de Marie-Rose Compaoré, la deuxième vice-présidente de l’Assemblée nationale du Burkina Faso. On peut aussi parler du célèbre saxophoniste camerounais Manu Dibango, décédé au petit matin du mardi, 2 4 mars 2020. Même s’il est vrai qu’il suivait des soins hospitaliers en France.

Lire aussi
Coronavirus : De la chloroquine falsifiée en circulation au Cameroun

Au vu de la propagation du virus, il y’a de quoi se demander si les pays africains ont assez de ressources pour prendre en charge tous les futurs patients qui vont souffrir du Covid-19 ? Hélas, la réponse c’est non. Ces pays ne tiendront pas le coup. Au Mali par exemple, les autorités sanitaires affirment qu’un seul respirateur est disponible, et seulement 600.000 masques pour un besoin de plus de 5 millions de masques.

Afin de réduire l’hécatombe, un mouvement baptisé « OnFaitEnsemble » a été créé par Kabakoo Academies. « Il est de notre devoir de trouver des solutions au niveau local. Nous devons travailler ensemble pour développer localement des équipements médicaux qui soient abordables et adaptés à l’utilisation », déclare un des initiateurs.

Lire aussi
Cameroun/Covid-19 : Le 1510 est momentanément indisponible

Les membres de ce mouvement entendent s’associer avec des corps étrangers de leur école. Pour ce faire, un appel a été lancé à tous les innovateurs, inventeurs, et toutes les personnes souhaitant mettre la main à la patte.

Pour y parvenir, « OnFaitEnsemble » pourra aider les autorités sanitaires en développant les respirateurs à faible coût et dispositifs médicaux open-source pouvant-être reproduits par des personnes sur le continent. Il est aussi question de concevoir et d’imprimer des pièces médicales en 3D et de sensibiliser le grand public.

Pour rejoindre le projet suivez ce lien https://www.kabakoo.africa/covid19

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer