Société

Lutte contre le Covid-19 en milieu scolaire: 8 000 élèves et enseignants dépistés

A l’issue de la semaine épidémiologique de testing qui s’est achevée le 6 janvier dernier à Yaoundé et à Douala, plus de 200 cas ont été diagnostiqués positifs.

Plus de 8 000 tests au Covid-19 ont été effectués la semaine dernière dans certains établissements scolaires de Yaoundé et Douala. Ceci, dans le cadre de la semaine épidémiologique de testing initiée par le ministère de la Santé publique. A Yaoundé, 13 établissements scolaires du secondaire ont bénéficié de cette opération qui a abouti au dépistage de 5 873 élèves et personnel du corps enseignant par tests rapides. Aucun cas n’a été avéré positif.

Contrairement à la ville de Douala où 204 élèves du secondaire et étudiants et 18 personnels du ministère de l’Enseignement supérieur ont été testés positifs au Covid-19 pour un total de près de 3 000 personnes testées. Ces cas ont été immédiatement pris en charge d’après le Pr. Emilienne Epée, chef de la section unité recherche opérationnelle au Centre des opérations des urgences de santé publique. « Généralement, on descend dans les établissements scolaires quand le besoin se pose. Lorsqu’il y a une alerte, le correspondant de la zone dans le système de santé fait le lien entre l’établissement et le système de santé vers le centre de prise en charge. Cela dépend de qui est malade », explique le responsable du Minsanté.

Lire aussi
Nord-Ouest-Cameroun : Un terroriste lynché par la population

Lorsqu’un élève présente des symptômes, ses parents sont immédiatement saisis, ainsi que le centre de traitement proche de l’école. L’enfant est tout de suite introduit dans le circuit normal de prise en charge par le point focal du système de gestion des incidents de district. Pendant ce temps, une équipe procède au testing des proches et à la désinfection du domicile de l’apprenant. A l’école, l’on met un point d’honneur au nettoyage des surfaces et à tout ce que l’on touche. Lorsqu’il s’agit d’un enseignant, on l’oriente vers le système de santé de prise en charge et on teste son entourage. « Tous les établissements devraient être dépistés dans le cadre de testing des entreprises avant que cette deuxième vague ne commence. Mais on est un peu limité avec les moyens et les ressources humaines », déplore le Pr. Emilienne Epée. Afin d’éviter de nouveaux foyers de contamination dans les lycées et collèges, les points focaux de la communication des districts de santé avec les mobilisateurs de terrain font des descentes dans les établissements scolaires pour sensibiliser les élèves en leur distribuant des affiches et dépliants.

Lire aussi
Joyeux Noël et Bonne année ne servent à rien

Car, si les jeunes font généralement des formes peu sévères de la maladie, ils peuvent cependant la transmettre à leurs proches plus âgés, et souffrant de pathologies chroniques susceptibles de provoquer des formes graves du Covid-19 et d’en décéder. Raison de plus de renouer avec le respect des mesures barrières dans les écoles.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page