L’expulsion du vice-ambassadeur américain de Russie était une réponse à une provocation

diplomates russes

L’expulsion de Russie de l’ambassadeur adjoint des États-Unis à Moscou, Bart Gorman, est une réponse à une provocation, a déclaré vendredi aux journalistes le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

« Quant à l’expulsion du diplomate américain, c’est une mesure de représailles. Cela ne peut pas être une mesure de provocation. C’est une réponse à une provocation », a déclaré le porte-parole du Kremlin.

Pour rappel, la porte-parole du Ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova avait déclaré que l’expulsion de Bart Gorman était une mesure de riposte suite à l’expulsion infondée d’un diplomate russe de Washington. Elle avait souligné que le diplomate russe expulsé occupait un poste important. De plus, la partie américaine n’a pas pris en considération la demande de Moscou de prolonger son séjour aux États-Unis jusqu’à ce qu’un autre cadre à cette position soit trouvé. Plus tôt jeudi, l’ambassade américaine à Moscou a annoncé à TASS que le chef adjoint de la mission diplomatique des États-Unis à Moscou, Bart Gorman, avait été expulsé de Russie, sans que son mandat n’expire. La Maison Blanche, aussi bien que l’ambassade et le Département d’État américain, avait qualifié la décision russe de mesure déraisonnable et de signe d’escalade.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *