Economie

Les PME outillées pour rafler plus de commandes publiques

Les armes pour y parvenir ont été mises à leur disposition par des experts du Ministère des Marchés publics suite à un atelier organisé à leur bénéfice par la BSTP.

Le faible accès des petites et moyennes entreprises aux marchés publics est une préoccupation majeure de la Bourse de Sous-traitance et de Partenariat du Cameroun. L’institution fait remarquer que le Gouvernement camerounais a mis en place des dispositifs réglementaires et une organisation institutionnelle, nécessaires pour aider les entreprises camerounaises à mieux se positionner sur le marché local et accéder aisément aux marchés sous régionaux et internationaux. « Seulement plusieurs PME n’ont pas cette information et celles qui l’ont ne maitrisent pas toujours les contours et les conditions à remplir pour gagner cette catégorie de marchés », note Evariste Yameni, le Directeur Exécutif de la BSTP. C’est pour lever cette équivoque que l’organisation dont il a la charge a invité le Ministère des marchés publics à venir outiller les PME à travers un atelier de concertation.

En ouverture de l’atelier le Ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat (MINPMEESA) a fait remarquer que le gouvernement est le plus gros acheteur de biens et de services dans les pays en développement, avec des dépenses allant de 9% à 13% du produit intérieur brut (PIB). « Ce constat témoigne de ce que dans un pays tel que le nôtre, la commande publique est une réelle opportunité pour l’accroissement du chiffre d’affaires des PME qui, convient-il de rappeler, constituent 98 % du tissu entrepreneurial camerounais », précise Achille Bassilekin III. Le Ministre a alors invité les PME, qui disposent déjà selon lui, d’un certain nombre d’avantages à faire valoir, notamment en matière de savoir-faire local et d’innovation à s’engager sur ce terreau fertile.

Echanges houleux et recommandations

Les principaux intervenants ont tour à tour présenté le dispositif normatif et opérationnel de facilitation de l’accroissement de l’accès des PME/PMI à la commande publique en vigueur. Suivi par un Etat des lieux des forces et faiblesses des PME dans la passation et l’exécution des marchés publics. Deux autres exposés ont meublé les échanges programmés qui ont connu de nombreuses questions de plus d’une centaine de participants. Il s’agit notamment de celui relatif aux obstacles majeurs au développement des PME par les marchés publics et du dernier, sur la place actuelle des PME dans les marchés publics et stratégies de positionnement de la BSTP-CMR.

Une dizaine de recommandations ont été faites par les participants à l’endroit du Ministère des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat, du Ministère des Marchés Publics et de la Bourse de Sous-traitance et de Partenariat du Cameroun.

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page