Les changements climatiques ont des répercussions négatives sur la sécurité mondiale

Uhuru Kenyatta

Les changements climatiques planétaires provoquent une détérioration des conditions de sécurité, en particulier en Afrique. C’est ce qu’a déclaré lundi le président kényan, Uhuru Kenyatta, lors d’une réunion des chefs d’État et de gouvernement de la 26e conférence des parties au changement climatique des Nations Unies (COP26) à Glasgow.

« Les changements climatiques négatifs renforcent les conflits anciens et contribuent à en créer de nouveaux », a-t-il souligné. « Le monde est sur le point de faire face à une crise difficile si des mesures d’urgence ne sont pas prises pour préserver le climat. »

Le Kenya a souligné que les changements climatiques représentaient une menace existentielle pour le Kenya et l’Afrique dans son ensemble. Seules les pertes causées par les inondations coûtent chaque année entre 3 et 5% du PIB au Kenya, a-t-il dit. La concurrence pour les ressources est accrue non seulement entre les communautés locales, mais aussi entre les pays. »

Le Président kényan a demandé aux pays industrialisés de prendre des engagements plus fermes tant pour préserver le climat que pour aider les pays en voie de développement, y compris les pays africains.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *